Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-4812

de Ann Somers (Open Vld) du 22 octobre 2009

au vice-premier ministre et ministre de la Fonction publique, des Entreprises publiques et des Réformes institutionnelles

Société nationale des chemins de fer (SNCB) - Train direct de Bruxelles à Hasselt - Introduction d'un train supplémentaire

Société nationale des chemins de fer belges
transport de voyageurs
durée du transport
migration alternante

Chronologie

22/10/2009 Envoi question (Fin du délai de réponse: 27/11/2009 )
25/11/2009 Dossier clôturé

Réintroduite comme : question écrite 4-5815

Question n° 4-4812 du 22 octobre 2009 : (Question posée en néerlandais)

Les voyageurs de la ligne reliant Hasselt à Bruxelles disposent, matin et soir, de quelques trains qui ne s'arrêtent pas à Louvain. Sauf en cas de retard, cela représente un gain de temps considérable pour les voyageurs. Cependant, le dernier train express direct part de Bruxelles un peu après six heures. Or, de très nombreuses personnes doivent travailler plus tard ou prester des heures supplémentaires. Elles sont désavantagées, non seulement parce qu'elles doivent travailler plus tard que la plupart des gens, mais aussi parce que leur trajet est plus long, puisqu'elles doivent transiter par Louvain. Un train direct supplémentaire vers sept heures pourrait dès lors résoudre leur problème. Comme les voyageurs sont moins nombreux à cette heure-là, il n'est pas nécessaire de prévoir un grand nombre de voitures.

1) Le ministre demandera-t-il à la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) d'introduire un train direct supplémentaire reliant Bruxelles à Hasselt vers sept heures du soir, de sorte que les personnes devant travailler tard puissent profiter d'une liaison rapide en direction de Hasselt ?

2) Dans l'affirmative, dans quel délai espère-t-il pouvoir introduire ce train supplémentaire ?

3) Dans la négative, quelles sont les raisons de ce refus ?