Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 7-567

de Annick Lambrecht (sp.a) du 20 mai 2020

au ministre de la Mobilité, chargé de Belgocontrol et de la Société nationale des chemins de fer belges

Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) - Gares - Vols de vélos - Chiffres - Mesures

Société nationale des chemins de fer belges
crime contre les biens
gare ferroviaire
véhicule à deux roues
statistique officielle

Chronologie

20/5/2020 Envoi question (Fin du délai de réponse: 18/6/2020 )
16/7/2020 Réponse

Question n° 7-567 du 20 mai 2020 : (Question posée en néerlandais)

Comme la mobilité est évidemment une compétence transversale (les Régions sont compétentes pour les sociétés régionales de transport, tandis que la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) relève encore du fédéral et que la politique cycliste dépend elle aussi de plusieurs autorités) et que toute l'approche de la problématique des vols de vélos est également une matière transversale (la police locale relève, via les communes, de la compétence des Régions et la police fédérale est une prérogative du ministre de l'Intérieur), il me paraît également important de savoir quelles initiatives la SNCB compte prendre pour réduire le nombre de vols de vélos sur les parkings à vélos installés aux abords de ses gares.

Ces derniers temps, il arrive à nouveau régulièrement que des gens me signalent avoir été victimes d'un vol de vélo sur le parking à vélos d'une gare de la SNCB.

Le ministre pourrait-il me fournir rapidement une réponse aux questions suivantes:

1) Combien y a-t-il eu de vols de vélos au cours des trois dernières années? Pouvez-vous ventiler les chiffres par province et par centre urbain?

2) Que fait la SNCB pour prévenir les vols de vélos sur ses parkings à vélos? Existe-t-il un plan d'action en la matière? Si non, est-il prévu d'en élaborer un?

3) Est-il exact que la police des chemins de fer n'utilise pas effectivement les images des caméras vidéo pour la recherche des vélos volés dans les parkings à vélos des gares de la SNCB?

Réponse reçue le 16 juillet 2020 :

Dans le cadre de sa stratégie vélo, la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) est en train d’élaborer un contrat-cadre pour un nouveau concept standard de dépôts pour vélos. Ces nouveaux dépôts seront plus faciles à entretenir, plus sûrs et plus confortables que les dépôts actuels. Globalement, jusqu’à cinquante mille emplacements supplémentaires pour les vélos seront réalisés d’ici 2025. Les localisations seront déterminées et planifiées sur la base des prévisions actuelles d’occupation et de croissance.

Pour l’instant, la vision de la SNCB est que les dépôts pour vélos restent gratuits, mais avec une limite dans la durée du stationnement gratuit (par exemple vingt-quatre heures). Si cette durée maximale est dépassée, le stationnement devient payant. Il s’agit du modèle appliqué actuellement par les chemins de fer néerlandais (NS). En revanche, les zones surveillées (avec point de recharge, contrôle d’accès) sont quant à elles payantes. La SNCB doit encore examiner si elle peut adopter ce modèle dans son intégralité. La SNCB ne réclame un paiement que pour les dépôts pour vélos avec contrôle d’accès. Le client paie donc uniquement pour le service supplémentaire.

La SNCB, via sa filiale B-Parking, œuvre au déploiement d’un nouveau système de contrôle d’accès. Le système fonctionne avec la carte MoBIB. Ainsi, le client pourra charger son produit train et son produit parking à vélos sur la même carte.

Avec l’introduction du système de contrôle d’accès, la SNCB veut offrir aux cyclistes un emplacement garanti et une sécurité accrue. Ce système sera mis en place en collaboration avec des partenaires tels que les administrations locales et les autres sociétés de transport public.

1) La SNCB ne dispose pas de statistiques précises concernant les vols de vélos, étant donné que les signalements interviennent en général auprès des services de police et que les victimes ne signalent en outre pas toujours le vol de leur vélo. Je peux néanmoins vous communiquer ci-dessous le nombre de signalements de vols et tentatives de vols de vélos reçus par le Security Operations Center de la SNCB pour les années 2017, 2018, 2019 et 2020 (jusqu’au 31 mai):

Province

2017

2018

2019

2020 (31/05)

Anvers

34

55

43

10

Région de Bruxelles-Capitale

17

30

44

11

Hainaut

22

25

22

4

Limbourg

5

5

3

3

Liège

11

16

21

8

Luxembourg

1

1

1

 

Namur

4

1

4

 

Flandre orientale

30

30

39

7

Brabant flamand

13

28

21

9

Brabant wallon

3

3

8

1

Flandre occidentale

12

20

16

6

Indéterminé

8

8

9

 

Total

160

222

231

59

2) La SNCB a une politique en matière de vol de vélos qui repose sur les piliers suivants:

–  approche intégrale et intégrée: la SNCB coopère avec les Points Vélo (via des Service Level Agreements), les services de police et les administrations communales dans le cadre de ses accords de collaboration avec les autorités locales;

–  usage optimal de la vidéosurveillance;

–  sensibilisation et responsabilisation du client par le biais de campagnes de communication;

–  dissuasion des voleurs par la surveillance et le contrôle social;

–  optimisation des infrastructures pour réduire au maximum le risque de vol.

3) Cette question spécifique relève de la compétence du ministre de l’Intérieur.