Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-9558

de Nele Lijnen (Open Vld) du 12 juillet 2013

au vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères, du Commerce extérieur et des Affaires européennes

les femmes dans le corps diplomatique

intégration des questions d'égalité entre les hommes et les femmes
égalité homme-femme
profession diplomatique

Chronologie

12/7/2013 Envoi question
28/4/2014 Fin de la législature

Réponse provisoire (pdf)

Requalification de : demande d'explications 5-3828

Question n° 5-9558 du 12 juillet 2013 : (Question posée en néerlandais)

Les femmes sont nettement sous-représentées dans le corps diplomatique. Tous conviennent qu'il faut y remédier, mais aucune initiative spécifique n'a encore été prise et on n'observe aucune progression du nombre de femmes dans des fonctions diplomatiques. Diverses explications sont possibles. Peut-être les femmes sont-elles moins nombreuses à s'inscrire à l'examen diplomatique, ou le réussissent-elles moins souvent ? Dans le contexte du combat permanent pour l'égalité des droits entre hommes et femmes, partout dans le monde, une répartition plus équilibrée des genres dans notre corps diplomatique me semble indispensable.

Voici mes questions au ministre :

1) Combien de femmes le corps diplomatique belge compte-t-il ? Quelles sont leurs fonctions et dans quels pays les exercent-elles ?

2) Quelle est la proportion de femmes parmi les participant(e)s aux examens diplomatiques ? Quel est leur taux de réussite ?

3) Dans l'hypothèse où moins de femmes se présentent à l'examen diplomatique, quelle pourrait, selon le ministre, en être la raison ?

4) Dans l'hypothèse où moins de femmes réussissent cet examen, quelle en est, aux yeux du ministre, la raison ?

5) Le ministre prendra-t-il des initiatives pour encourager les femmes à embrasser une carrière dans la diplomatie ? Comment et avec quel calendrier ?