Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-9488

de Willy Demeyer (PS) du 5 juillet 2013

à la vice-première ministre et ministre de l'Intérieur et de l'Égalité des Chances

L'annonce de Anonymous Belgium de libérer l'internet belge le 15 juin

Internet
criminalité informatique
censure

Chronologie

5/7/2013 Envoi question
3/10/2013 Réponse

Requalification de : demande d'explications 5-3614
Aussi posée à : question écrite 5-9489

Question n° 5-9488 du 5 juillet 2013 : (Question posée en français)

Plusieurs médias ont indiqué avoir reçu un email du collectif Anonymous Belgium annonçant son intention de " libérer l'internet belge le 15 juin prochain ".

Anonymous menace par-là de mener une attaque sur le web belge, sans que ses plans ne soient vraiment précisés.

Le collectif justifie son intention par le fait que le gouvernement bloque activement des sites internet sur le web, sans aucune transparence. Selon lui, il s'agit d'une forme de censure, dangereuse pour les questions sociales. Le blocage de certains sites par l'Etat est au reste jugé couteux, inutile et inefficace.

Je sais que plusieurs questions et initiatives parlementaires ont déjà été déposées par des collègues qui interprètent tantôt le mouvement comme une forme de contestation ludique et amusante de l'autorité et dont il ne faut pas surestimer la menace, tantôt comme une forme moderne d'activisme à classer parmi les formes de cybercriminalité et qu'il s'agit de contrer avec la plus grande résolution.

J'aurais voulu savoir comment la Ministre évaluait la menace suite à l'annonce faite par le collectif de son intention de " libérer " l'internet belge le 15 juin prochain ? Les services de sécurité ont-ils pu déterminer l'origine du message et quels sont les risques encourus pour les intérêts stratégiques et économiques du pays ?

D'autre part, j'aurais voulu savoir comment la Ministre interprétait le message de revendication d'Anonymous, à savoir sa dénonciation du blocage de certains sites et l'assimilation de ces mesures à une forme de censure ? La Ministre peut-elle indiquer combien de sites ont été bloqués par l'Etat au cours des dernières années et sur quelle base ?

Réponse reçue le 3 octobre 2013 :

Cette question parlementaire ne relève pas de mes compétences mais bien de celles de ma collègue, la ministre de la Justice, à qui vous avez également posé ces questions.