Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-10170

de Nele Lijnen (Open Vld) du 23 octobre 2013

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, chargée de Beliris et des Institutions culturelles fédérales

la durée d'un traitement aux antibiotiques

antibiotique

Chronologie

23/10/2013 Envoi question
6/1/2014 Rappel
14/3/2014 Rappel
28/4/2014 Fin de la législature

Requalification de : demande d'explications 5-3674

Question n° 5-10170 du 23 octobre 2013 : (Question posée en néerlandais)

Lorsque des antibiotiques sont prescrits afin de combattre une infection, ils sont la plupart du temps délivrés en cures de cinq ou dix jours. Les médecins et les pharmaciens nous recommandent alors d'aller jusqu'au bout du traitement. Même si on se sent mieux et si l'état s'améliore après trois jours, il est recommandé de terminer la cure. Il est même généralement admis par les patients que les cures d'antibiotiques doivent être menées à leur terme. On explique que, si nous ne terminons pas la cure, les bactéries virulentes subsistent et deviennent même résistantes au médicament avalé. La science a montré depuis longtemps que vider une boîte d'antibiotiques n'est pas nécessaire. Les scientifiques le savent depuis longtemps mais cette information ne parvient pas aux cabinets de consultation et ne figure pas sur les notices. Les antibiotiques sont prescrits pour aider le système de défense lorsque des bactéries virulentes menacent le corps de l'intérieur et provoquent une infection. Les antibiotiques freinent la multiplication ou tuent les bactéries. Celles-ci peuvent en effet devenir résistantes mais cela ne dure que quelques jours. C'est donc dans les premiers jours qu'il faut lutter le plus contre ces bactéries . Lorsqu'on se sent mieux et qu'on arrête la cure, le corps est suffisamment fort pour s'occuper lui-même des intrus. On peut donc arrêter le traitement en toute tranquillité. Mener à son terme une cure aux antibiotiques dans de tels cas peut même avoir des conséquences néfastes puisque les antibiotiques ont aussi une influence sur les bactéries saines présentes dans le corps. Pour la plupart des infections courantes comme l'angine ou la cystite, une cure de trois jours suffit. Il y a davantage de danger lorsqu' est administrée une dose trop faible ou un mauvais antibiotique. Puisqu'il est clairement scientifiquement admis qu'une cure d'antibiotiques ne doit pas être menée à son terme, je pense qu'il est nécessaire de le faire savoir aux patients par l'intermédiaire des médecins, des notices et des pharmaciens.

Je voudrais poser les questions suivantes à la ministre.

1) Êtes-vous au courant du fait que, dans la plupart des cas, il n'est pas nécessaire qu'une cure d'antibiotiques soit menée à son terme ?

2) Quelles sont les directives transmises aux médecins au sujet des antibiotiques et de la durée d'un traitement ?

3) Prendrez-vous des mesures pour limiter la durée d'une cure d'antibiotiques grâce à une mention sur les notices ou par l'intermédiaire des médecins et des pharmaciens ? Vous concerterez-vous avec le secteur ?

4) Avez-vous déjà demandé un avis à ce sujet à l'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) ?