Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-5812

de Ann Somers (Open Vld) du 7 décembre 2009

à la ministre de la Fonction publique et des Entreprises publiques

Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) - Train express de Bruxelles vers Hasselt - Retards à Aarschot - Fréquence et mesures

Société nationale des chemins de fer belges
transport de voyageurs
durée du transport
migration alternante
information du consommateur

Chronologie

7/12/2009 Envoi question (Fin du délai de réponse: 8/1/2010 )
16/2/2010 Réponse

Réintroduction de : question écrite 4-4809

Question n° 4-5812 du 7 décembre 2009 : (Question posée en néerlandais)

Le train express de Bruxelles vers Hasselt, départ 17 heurs 09 à Bruxelles central, enregistre très régulièrement des retards à la gare d'Aarschot. Il est en outre caractéristique que l'on n'annonce quasi jamais de retard, et encore moins à combien de minutes il s'élève. Les conducteurs ont pourtant reçu l'instruction d'informer les voyageurs dès qu'un retard atteint cinq minutes.

1) J'aimerais obtenir, pour la période de janvier 2008 à septembre 2009, un aperçu mensuel du nombre de fois où le train rapide mentionné ci-dessus est arrivé à Aarschot :

- exactement à l'heure (donc selon l'horaire officiel) ;

- avec un retard de moins de cinq minutes ;

- avec un retard de cinq à dix minutes ;

- avec un retard de plus de dix minutes.

2) La ponctualité (par laquelle il faut entendre l'arrivée à l'heure précise) de ce train est-elle en dessous de la moyenne nationale ?

3) Pourquoi les voyageurs ne sont-ils pas informés chaque fois qu'un retard de cinq minutes ou de plus de cinq minutes se produit ?

4) Le ministre envisage-t-il d'insister auprès de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) pour que les règles en matière d'annonce de retards soient correctement appliquées dans ce train ?

Réponse reçue le 16 février 2010 :

Remarque préalable

Vu que les nouveaux horaires de décembre 2008 ont modifié en partie le schéma global des horaires et du service des trains, Infrabel donne des précisions concernant la ponctualité du train P 8306 pour la période qui se situe entre le lundi 5 janvier 2009 et le vendredi 30 octobre 2009.

1. Au cours de cette période, le train a accusé les retards suivants à son arrivée à Aarschot :

Durant cette même période, ce train a été supprimé deux fois (le mardi 6 janvier – jour du bris de caténaire survenu à Louvain en raison des températures hivernales – et le 14 septembre, en raison d'une avarie à la locomotive).

2. Le train P 8306 enregistre régulièrement du retard après la boucle de Louvain, quand il arrive sur la ligne vers Aarschot en raison de la succession rapide d'un certain nombre de trains à cet endroit (notamment le train P 8363 Louvain-Hasselt).

Afin d'améliorer la ponctualité du train P 8306, celui-ci bénéficie depuis peu de la priorité dans les circonstances suivantes :

L'impact de ces nouvelles mesures est examiné et évalué.

3. Dans le manuel de l’accompagnateur de train figurent diverses directives que les accompagnateurs de train sont tenus de respecter.

Lors d’un incident, d’un accident ou d’un retard entravant la circulation normale d’un train, les voyageurs sont informés le plus rapidement possible et tenus au courant de la nature des faits, de leurs conséquences et des perspectives.

Toutefois, tant que le train ne se met pas en marche durant la procédure de départ, l’accompagnateur de train doit surveiller la situation depuis la dernière porte restée ouverte. Pendant ce laps de temps, le chef de bord n’est pas en mesure, de procéder à des annonces.

Il se peut également que des annonces ne soient pas audibles pour le client. Ceci peut avoir plusieurs causes, telles par exemple une défaillance technique au matériel. Toute irrégularité en la matière est examinée et, au besoin, les mesures requises sont prises.