Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-4192

de Ann Somers (Open Vld) du 26 aôut 2009

au vice-premier ministre et ministre de la Fonction publique, des Entreprises publiques et des Réformes institutionnelles

SNCB - Trains - Beau temps - Problèmes

Société nationale des chemins de fer belges
transport de voyageurs
durée du transport
information du consommateur

Chronologie

26/8/2009 Envoi question (Fin du délai de réponse: 24/9/2009 )
24/11/2009 Réponse

Question n° 4-4192 du 26 aôut 2009 : (Question posée en néerlandais)

Le jeudi 6 août, les trains en provenance et destination de la côte ont à nouveau été confrontés à de nombreux problèmes. En raison du beau temps, une foule de voyageurs voulaient passer la journée à la mer. Certains trains du soir, en plus d'être surchargés, ont connu des pannes et par conséquent, des retards. Les journaux ont rapporté les plaintes de voyageurs auxquels on avait promis des boissons qui n'ont pas été distribuées. Qui plus est, les trains “beau temps” auraient été supprimés et les trains existants n'ont été allongés qu'à partir de six heures et demie. Par conséquent, pour certains voyageurs, le trajet Blankenberge-Diepenbeek a duré 6,5 heures.

1) Quel est le nombre maximal de voyageurs que la SNCB est en mesure de transporter le soir à partir de 17 h entre la gare de Blankenberge et l'arrière-pays?

2) S'il s'avère que les trains “beau temps” ont été supprimés parce qu'ils bouleversaient le planning en raison du fait qu'ils étaient affrétés en dernière minute, ne pourrait-on demander à la SNCB d'imaginer un scénario selon lequel des trains “beau temps” puissent être affrétés à chaque fois que les conditions atmosphériques sont favorables?

3. Pourquoi les trains qui circulent entre la côte et l'arrière-pays ne sont-ils allongés qu'à partir de six heures et demie alors qu'on sait que les voyageurs commencent à rentrer chez eux dès cinq heures?

4) Pourquoi a-t-on annoncé aux voyageurs venant de Bruxelles-Midi et voyageant vers le Limbourg le jeudi 6 août au soir qu'on allait leur offrir des boissons qu'ils n'ont en fait pas reçues (ou pas tous)?

5) Les voyageurs dont le trajet Blankenberge-Diepenbeek a duré 6,5 heures peuvent-ils prétendre à un dédommagement ? Dans l'affirmative, combien?

6) Le ministre exhortera-t-il la SNCB à revoir sa réglementation sur les trains “beau temps” et à faire en sorte qu'il circule davantage de trains allongés entre la gare de Blankenberge et l'arrière-pays?

Réponse reçue le 24 novembre 2009 :

Au départ de la gare de Blankenberge, le nombre de places assises offertes un mardi partir de 17 heures, en période touristique (donc également début août 2009) est le suivant :

Numéro de train

Nombre de places assises

Départ de Blankenberge

Région de destination

1617

424

17h10

Brugge-Hasselt

8056

360

17h34

Brugge

1618

607

18h18

Brugge - Hasselt

6762

750

18h20

Neerpelt

6759

540

18h36

Gent-St-Pieters

689

360

18h52

Kortrijk

1619

424

19h10

Brugge - Hasselt

6757

636

19h18

Antwerpen-Centraal

6754

212

19h29

Kortrijk

6753

856

19h35

Schaarbeek

6760

424

19h49

Gent-St-Pieters

1620

607

20h10

Brugge-Hasselt

1621

212

21h10

Brugge - Hasselt

1622

212

22h10

Brugge-Hasselt

1623

607

23h10

Brugge-Hasselt

Total

7231



2. Les trains 'beau temps' n'ont pas été supprimés, mais sont repris dans l'offre touristique journalière. Cela signifie qu'ils ont circulé chaque jour, indépendamment de la météo annoncée. Au total, sept trains de plus que l'an dernier ont circulé les jours ouvrables et quatorze les samedis, dimanches et jours fériés. Ce nombre est beaucoup plus élevé que le nombre de trains prévus les années précédentes par beau temps.

3. Lors de l'élaboration des horaires de trains touristiques, il convient principalement de tenir compte de la disponibilité du matériel et de l'intensité du trafic sur les lignes ferroviaires. En plus le retour des voyageurs se situe plus tard dans la journée en cas de beau temps qu'en cas de mauvais temps. Lors de la planification des trains touristiques, la Société nationale des Chemins de fer belges (SNCB) part du principe qu'il fait beau. Ainsi, l'heure de départ est la plupart du temps prévue à partir de 18.00 heures. S'il devait effectivement apparaître qu'il y a une demande de trains plus tôt dans la journée (également par beau temps), la SNCB en tiendra compte l'an prochain.

4. La SNCB me fait savoir que la question ne contient pas assez de données pour identifier le train concerné. La communication des gares de départ et de destination et des heures de départ et d'arrivée prévues aurait facilité cette identification.

Les voyageurs qui ont eu besoin de 6 heures et demie pour le trajet Blankenberge - Diepenbeek ont droit à un dédommagement. Celui-ci s'élève à 100 % du prix du trajet en train avec retard.

6. Chaque année, la SNCB tient compte des expériences de l'été précédent pour adapter l'offre estivale en fonction de la demande et des moyens disponibles.