SÉNAT DE BELGIQUE BELGISCHE SENAAT
________________
Session 2010-2011 Zitting 2010-2011
________________
28 décembre 2010 28 december 2010
________________
Question écrite n° 5-746 Schriftelijke vraag nr. 5-746

de Yves Buysse (Vlaams Belang)

van Yves Buysse (Vlaams Belang)

au ministre pour l'Entreprise et la Simplification

aan de minister voor Ondernemen en Vereenvoudigen
________________
Bureau de normalisation - Personnel - Appartenance linguistique Bureau voor Normalisatie - Personeel - Taalaanhorigheid 
________________
Institut belge de normalisation
fonction publique
emploi des langues
statistique officielle
Belgisch instituut voor normalisatie
overheidsapparaat
taalgebruik
officiële statistiek
________ ________
28/12/2010 Verzending vraag
16/3/2011 Antwoord
28/12/2010 Verzending vraag
16/3/2011 Antwoord
________ ________
Question n° 5-746 du 28 décembre 2010 : (Question posée en néerlandais) Vraag nr. 5-746 d.d. 28 december 2010 : (Vraag gesteld in het Nederlands)

Pdata est un fichier électronique, consultable sur l'internet, qui donne un aperçu statistique du personnel de l'État belge. Qui consulte ce fichier constate qu'aucune donnée n'est disponible actuellement pour le Bureau de normalisation.

Le ministre peut-il dès lors, pour cette institution, me communiquer les données suivantes en les ventilant selon l'appartenance linguistique :

1. le nombre de personnes en service en 2010 (de préférence en date du 30 juin 2010), exprimé en équivalents temps plein ;

2. le nombre de statutaires et de contractuels (et éventuellement le nombre d'agents ayant un autre statut encore) ?

J'aimerais également obtenir la répartition des fonctions entre les différents niveaux.

Pourquoi cette institution ne figure-t-elle pas dans les statistiques de Pdata ?

 

Pdata is het elektronische bestand dat een statistisch overzicht geeft van het personeel van de Belgische staat en via het internet raadpleegbaar is. Raadpleegt men dit bestand dan blijkt dat momenteel geen enkel gegeven beschikbaar is voor het Bureau voor Normalisatie.

Kan de minister mij daarom voor deze instelling meedelen, telkens opgesplitst volgens taalaanhorigheid:

1. hoeveel personeelsleden er in 2010 (bij voorkeur op datum van 30 juni 2010) in dienst waren, uitgedrukt in voltijdse eenheden;

2. hoeveel statutaire en contractuele personeelsleden er waren (en desgevallend hoeveel personeelsleden nog een ander statuut hebben)?

Graag kreeg ik ook een verdeling van de betrekkingen over de verschillende niveaus.

Waarom is deze instelling niet opgenomen in de statistieken van pdata?

 
Réponse reçue le 16 mars 2011 : Antwoord ontvangen op 16 maart 2011 :

1. Au 30 juin 2010, le Bureau de Normalisation (NBN) comptait trente-trois agents, soit 31,4 ETP.

2. Parmi ces trente-trois agents, deux sont statutaires et détachés par le Service public fédéral (SPF) Économie, P.M.E., Classes moyennes et Énergie. Les trente et un autres ont été engagés par le NBN sur base d’un contrat de travail, conformément à la loi du 3 avril 2003 relative à la normalisation. Quant à leur rôle linguistique, dix-neuf sont du rôle linguistique néerlandais et quatorze du rôle linguistique français.

Au 30 juin 2010, la répartition du personnel par niveau n’avait pas encore été réalisée. Un arrêté royal déterminant le cadre linguistique est en préparation. La proposition de répartition des effectifs en trois niveaux et ce, selon l’appartenance linguistique, qui a été faite se présente actuellement comme suit:

  • D1= direction (50 % NL et 50 % FR)

  • D2= cadres coordinateurs (60 % NL et 40 % FR)

  • D3= employés administratifs (60 % NL et 40 % FR)

La raison pour laquelle le NBN n’a pas été repris dans Pdata trouve son origine dans la loi du 22 juillet 1993 portant certaines mesures en matière de fonction publique (Moniteur belge du 14 août 1993) dont la dernière modification est parue au Moniteur belge du 31 décembre 2010. Le premier article de cette loi définit la fonction publique administrative fédérale et énumère dans son 3° les personnes morales de droit public tombant sous le champ d’application pour lequel Pdata est compétent. Le Bureau de Normalisation ne figure pas dans cette liste et ne transmet dès lors pas d’information à Pdata.

1. Op 30 juni 2010 telde het Bureau voor Normalisatie (NBN) drieëndertig personeelsleden of 31,4 VTE.

2. Van de drieëndertig personeelsleden zijn er twee personen statutair tewerkgesteld en gedetacheerd door de Federale Overheidsdienst (FOD) Economie, KMO, Middenstand en Energie. De overige eenendertig personeelsleden werden door het NBN aangeworven door middel van een arbeidsovereenkomst en dit conform de wet van 3 april 2003 betreffende de normalisatie. Wat hun taalrol betreft, behoren 19 tot de Nederlandstalige taalrol en veertien tot de Franstalige taalrol.

Op 30 juni 2010 was er nog geen opsplitsing van het personeel per niveau. Een koninklijk besluit dat het taalkader vastlegt, is in voorbereiding. Er is een voorstel hangende om het personeel onder te brengen in drie niveaus en dit telkens volgens taalaanhorigheid opgesplitst:

  • D1= directie (50 %NL en 50 %FR)

  • D2= kader coördinator (60 %NL en 40 % FR)

  • D3= administratief bediende (60 %NL en 40 %FR)

De reden waarom het NBN niet is opgenomen in pdata dient te worden gezocht in de wet van 22 juli 1993 houdende bepaalde maatregelen inzake ambtenarenzaken (Belgisch Staatsblad 14 augustus 1993 laatst gewijzigd bij Belgisch Staatsblad 31 december 2010). Het eerste artikel van deze wet geeft een definitie van het federaal administratief openbaar ambt en voorziet in het 3° in een opsomming van de rechtspersonen van publiek recht die onder het toepassingsgebied vallen waarvoor pdata bevoegd is. Het Bureau voor Normalisatie maakt hier geen deel van uit en bijgevolg verstrekt pdata hier geen informatie over.