SÉNAT DE BELGIQUE
________
Session 2008-2009
________
17 septembre 2009
________
SÉNAT Question écrite n° 4-4421

de Ann Somers (Open Vld)

à la vice-première ministre et ministre de l'Emploi et de l'Egalité des chances, chargée de la Politique de migration et d'asile
________
Taux d'activité des seniors - Augmentation - Pacte de solidarité entre les générations - Objectifs de Lisbonne - Mesures dans d'autres pays européens - Initiatives en Belgique
________
travailleur âgé
vieillissement de la population
population active
population en âge de travailler
________
17/9/2009 Envoi question
25/11/2009 Dossier clôturé
________
Réintroduite comme : question écrite 4-5484
________
SÉNAT Question écrite n° 4-4421 du 17 septembre 2009 : (Question posée en néerlandais)

À politique inchangée, un jeune de 15 ans ne travaillera en moyenne que 28,4 ans durant sa carrière. C'est ce qui ressort d'une projection d'experts du Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale (SPF ETCS). Lors d'un collogue de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB) il a été constaté que le Pacte de solidarité entre les générations n'atteignait pas ses objectifs et ne contribuait pas à une augmentation sensible du taux d'activité des seniors. La Belgique ne parvient toujours pas à atteindre la moyenne de l'Union européenne (UE).

Il ne semble pas que les choses changeront rapidement. Des pays comme les Pays-Bas, la Finlande et l'Allemagne, voire la France, ont pris de nouvelles mesures ces dernières années pour maintenir plus longtemps les personnes au travail. Ce sont surtout les pays qui optent pour une approche intégrale portant sur tous les domaines de la politique menée et l'ensemble de la carrière qui obtiennent des résultats favorables.

1. L'ambition de la ministre est-elle toujours d'atteindre les objectifs de Lisbonne et d'arriver aussi rapidement que possible à un taux d'activité de 50% des plus de 55 ans ?

2. Quel délai concret estime-t-elle réalisable compte tenu de la crise économique ?

3. Tiendra-t-elle compte des mesures que les autres pays européens ont prises et qui ont contribué à une augmentation sensible du taux d'emploi des plus de 55 ans ?

4. Quelles mesures concrètes entrent-elles en ligne de compte pour le marché du travail belge ?

5. Tiendra-t-elle compte du constat que ce sont surtout les pays qui optent pour une approche intégrale portant sur tous les domaines de la politique menée et l'ensemble de la carrière qui obtiennent des résultats favorables dans l'augmentation du taux d'emploi des plus de 55 ans ?

6. Qu'est-ce que cela signifie concrètement dans le contexte belge et quelles initiatives prendra-t-elle à cet égard ?