Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 7-987

de Latifa Gahouchi (PS) du 28 janvier 2021

au vice-premier ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique

Covid-19 - Nouveaux variants - Contagiosité - Masques en tissu - Efficacité - État de la question

épidémie
maladie infectieuse
matériel médical

Chronologie

28/1/2021 Envoi question (Fin du délai de réponse: 4/3/2021 )

Question n° 7-987 du 28 janvier 2021 : (Question posée en français)

Les entités fédérées étant compétentes en matière de prévention de la santé, ma question relève bien de la compétence du Sénat par sa transversalité.

Elle n'est selon moi pas anodine, car depuis le début de la pandémie j'ai moi-même activement participé à la confection de masques en tissu dans ma région. Je souhaiterais donc faire le point quant à leur efficacité.

Selon une déclaration du 22 janvier 2021 de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), ces masques seraient toujours aussi efficaces, même face aux nouveaux variants du coronavirus, car le mode de transmission serait le même.

«Les masques en tissu, non chirurgicaux, peuvent être utilisés par toutes les personnes âgées de moins de soixante ans qui ne présentent pas des problèmes de santé particuliers», a souligné la responsable de la gestion de la pandémie à l'OMS, Maria Van Kerkhove. «Dans les zones où le virus circule, les masques doivent être portés lorsque les gens sont entassés et qu'il devient impossible de se tenir à au moins un mètre de distance les uns des autres, ainsi que dans des pièces peu ou mal aérées», a-t-elle ajouté lors d'une conférence de presse.

Il n'est donc pas à l'ordre du jour de l'OMS de modifier ses recommandations sur ce point. Par ailleurs, on apprend que certains pays adoptent un comportement qui ne confirme pas cette affirmation de l'OMS:

– l'Allemagne et l'Autriche viennent d'imposer les masques médicaux (chirurgicaux ou FFP2) dans les commerces et les transports;

– le gouvernement français demande de son côté de ne plus utiliser certains masques en tissus, dont ceux faits maison, jugés insuffisamment filtrants face à l'apparition de nouveaux variants plus contagieux du coronavirus.

Disposez-vous d'informations complémentaires sur la question? Il me parait important de trancher en cette matière, dans l'intérêt de la santé de nos concitoyens, et également de clarifier les choses afin d'éviter que des associations bénévoles notamment continuent à fabriquer des masques en tissu alors que leur efficacité serait mise en cause.