Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 7-495

de Latifa Gahouchi (PS) du 23 avril 2020

à la première ministre, chargée de Beliris et des Institutions culturelles fédérales

Coronavirus - Groupe de travail «déconfinement» - Groupe d'experts en charge de l'exit stratégique (GEES) - Élargissement aux partenaires sociaux - Autres niveaux de pouvoir - Collaboration (Covid-19)

maladie infectieuse
épidémie
expertise scientifique
activité économique

Chronologie

23/4/2020 Envoi question (Fin du délai de réponse: 28/5/2020 )
27/5/2020 Réponse

Question n° 7-495 du 23 avril 2020 : (Question posée en français)

Comme vous l'aviez déjà annoncé à la Chambre des représentants, la création d'un groupe chargé d'aider le pouvoir politique à préparer «l'exit stratégique» du confinement a été concrétisée.

Baptisé GEES, pour «Groupe d'experts en charge de l'exit stratégique», sa composition a été arrêtée; on le sait, il comprend pour moitié des scientifiques et pour moitié des personnalités issues du monde économique et social.

La mission assignée est d'«élaborer une vision stratégique afin de guider la période d'assouplissement des mesures prises dans le cadre de la lutte contre le coronavirus» et de «fournir des analyses et des recommandations».

Le nom des experts scientifiques, médicaux et ceux du monde économique ont été annoncés rapidement, et le cénacle en question a été complété par une éminente juriste et également par la secrétaire générale de la Fédération des services sociaux.

On a parlé à ce moment d'«intelligence collective» mise en place pour appréhender au mieux l'après-coronavirus et préparer la transition.

Certes, le groupe ainsi constitué a la possibilité de nouer des contacts plus larges qu'il jugerait utiles avec le monde académique, économique et associatif, et on peut s'en réjouir.

Cette question relève de la compétence du Sénat car toutes les forces vives du pays sont concernées par cette crise inédite et tant le niveau fédéral que les entités fédérées doivent unir leurs efforts pour assurer la santé de tous nos concitoyens et la relance du pays.

De même que l'on a appris avec satisfaction la création du GEES, je suis comme vous convaincue que «Notre pays ne manque ni d'expertise, ni de savoir, ni de talent. C'est une force vive qui doit guider le politique dans les décisions qu'il prend. Nous savons que la gestion de la période de transition vers un retour à la normale sera déterminante pour éviter une recrudescence de l'épidémie».

Après l'urgence sanitaire, ne pensez-vous pas que dans cette période de transition, une telle réflexion de haut niveau devrait être étendue – en collaboration avec tous les niveaux de pouvoir – à tous les secteurs d'activité, aux spécialistes en sciences humaines et sociales, et particulièrement aux partenaires sociaux?

La question du «déconfinement» est maintenant à l'ordre du jour de nos réflexions.

Des contacts sont-ils pris dans ce sens par votre département?

Disposez-vous d'informations à ce stade par rapport à ce volet important de la reprise progressive des activités après le confinement?

Réponse reçue le 27 mai 2020 :

Le Groupe d’experts pour l’Exit Strategy (GEES) est composé majoritairement d’experts issus du secteur des soins de santé vu l’enjeu sanitaire majeur auquel nous sommes confrontés. Ils sont soutenus dans leurs réflexions et analyses par des personnes issues du monde social, institutionnel et économique.

Il ne s’agit donc pas d’un groupe constitué de politiques ou de personnalités censées représenter un groupe ou un secteur en particulier.

Chacun des membres du GEES apporte son expertise dans un domaine particulier, son expérience et sa sensibilité. Tous avec comme colonne vertébrale la volonté de réfléchir, ensemble, à la question difficile qu’est le déconfinement progressif dans tous ses aspects. Et évidemment avec au centre des préoccupations: l’humain.

Le GEES a bien sûr l’entière liberté de consulter des experts de tous bords ou des acteurs de terrain, de tous secteurs, pour enrichir la réflexion.

Les avis du GEES doivent guider les décisions prises au sein du Conseil national de sécurité (CNS) où les ministres-présidents des Régions et Communautés sont invités. Vous avez d’ailleurs entre-temps pu prendre connaissance des premières décisions prises par le CNS dans le cadre de déconfinement graduel. Les premières phases du plan de déconfinement ont en effet pu être entamées sur la base du feu vert donné par les experts compte tenu de l’évolution de la situation sanitaire.

Les partenaires sociaux sont bien sûr des acteurs importants dans le cadre du déconfinement et leur expertise est d’ailleurs régulièrement sollicitée. À titre d’exemple, comme indiqué dans la réponse à votre question écrite no 7-497, les partenaires sociaux du Conseil supérieur pour la prévention et la protection au travail ont rédigé, en concertation avec la Cellule stratégique de la ministre de l’Emploi et des experts du service public fédéral (SPF) Emploi, un guide générique afin d'aider les entreprises dans la reprise progressive des activités économiques.

En ces temps de crise, il est important de pouvoir compter sur l’expertise de tous les acteurs de bonne volonté pour veiller à garantir un retour vers une certaine forme de normalité qui puisse se faire de la manière la plus sûre possible.