Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 7-1284

de Latifa Gahouchi (PS) du 28 juin 2021

à la ministre des Pensions et de l'Intégration sociale, chargée des Personnes handicapées, de la Lutte contre la pauvreté et de Beliris

Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) - Nouveau site Internet - Services digitaux destinés à l'ensemble de la population - Accessibilité - Personnes en situation de handicap - Alternatives indispensables - Demandes du secteur du handicap

Société nationale des chemins de fer belges
handicapé physique
site internet
accès à l'information
intégration des handicapés

Chronologie

28/6/2021 Envoi question (Fin du délai de réponse: 29/7/2021 )

Aussi posée à : question écrite 7-1283

Question n° 7-1284 du 28 juin 2021 : (Question posée en français)

À partir d'une initiative du Sénat, il est désormais inscrit dans la Constitution que «chaque personne en situation de handicap a le droit à une pleine inclusion dans la société, y compris le droit à des aménagements raisonnables».

Le débat qui s'est déroulé au Sénat montre bien la transversalité de la problématique et cette question relève donc de la compétence de notre Assemblée.

Selon mes informations un nouveau site Internet de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) poserait problème aux personnes en situation de handicap.

En effet, ni le site de réservation, ni l'application sur smartphone ne seraient accessibles à celles-ci et l'assistance ne pourrait être réservée aisément dans le cadre de ce nouveau service.

Le Conseil supérieur national des personnes handicapées (CSNPH) considère qu'il s'agit là d'une grave atteinte à l'égalité entre citoyens.

La SNCB n'aurait pas tenu compte des remarques du secteur du handicap.

C'est un constat: la crise de la Covid-19 a résolument et irrévocablement accéléré la digitalisation.

Le souci réside dans le fait que les nouveaux services digitaux ne sont pas totalement accessibles à l'ensemble de la population.

En outre, pour de nombreuses personnes, la digitalisation est un tournant tout simplement infranchissable.

Le CSNPH estime que des alternatives sont indispensables pour éviter que certains citoyens ne soient discriminés et deviennent ainsi des consommateurs de seconde catégorie sans accès à certains biens et services.

Votre département est-il attentif aux demandes du secteur? Disposez-vous d'informations complémentaires? Quel est l'état de la situation?