Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 7-1256

de Latifa Gahouchi (PS) du 3 juin 2021

au vice-premier ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique

Crise du coronavirus - Tests PCR - Gratuité éventuelle (Covid-19)

diagnostic médical
gratuité des soins
épidémiologie
maladie infectieuse
prévention des maladies
coût de la santé

Chronologie

3/6/2021 Envoi question (Fin du délai de réponse: 8/7/2021 )

Question n° 7-1256 du 3 juin 2021 : (Question posée en français)

Cette question relève bien de la compétence du Sénat par sa transversalité. La gestion de la pandémie relevant de tous les niveaux de pouvoir. La prévention de la santé relevant en outre de la compétence des entités fédérées.

Selon certaines sources d'information, le «passeport corona» devrait déjà être disponible chez nous à la mi-juin 2021. Ce document doit attester de notre vaccination, d'un test PCR négatif ou du fait que l'on est rétabli d'une contamination.

On sait que l'Europe se fixe pour objectif de le faire entrer en vigueur au 1er juillet 2021 mais, selon votre département, la Belgique voudrait accélérer le processus.

Selon mes informations, plusieurs points devraient encore être discutés, et des réponses sont attendues par tous les pays européens.

Parmi ces points: le coût!

J'ai pour ma part, en commission des Matières transversales du Sénat, lors de l'examen d'une proposition de résolution en faveur d'une vaccination plus efficace de la population (doc. Sénat, nº 7-228/1), déposé un amendement demandant la gratuité des tests.

Il s'agissait dans mon propos de mettre ceux qui n'auraient pas encore été vaccinés sur un pied d'égalité avec les vaccinés. Le Parlement européen plaidait d'ailleurs en ce sens.

Plusieurs sources d'information laissent aujourd'hui supposer que la gratuité des tests PCR serait impossible au plan budgétaire. Disposez-vous d'informations complémentaires? La nécessité de se faire tester est évidente, mais elle a un coût. Le retour à nos libertés peut-il ainsi être monnayé?

Enfin, l'Europe penserait débloquer une enveloppe pour permettre un alignement des prix – ceux-ci variant fort d'un État à l'autre – et soulager les publics plus vulnérables. Pouvez-vous le confirmer?