Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 7-1161

de Latifa Gahouchi (PS) du 31 mars 2021

à la ministre du Climat, de l'Environnement, du Développement durable et du Green Deal

Axes routiers - Abattage d'arbres - Raisons - Explications

réseau routier
arbre
protection de l'environnement
déboisement

Chronologie

31/3/2021 Envoi question (Fin du délai de réponse: 29/4/2021 )
28/4/2021 Réponse

Question n° 7-1161 du 31 mars 2021 : (Question posée en français)

Depuis plusieurs semaines, je suis très régulièrement interpellée par des citoyens inquiets de l'abattage d'arbres conséquents, sur plusieurs dizaines de kilomètres, aux abords de grands axes routiers, comme la E411, ou aux abords de routes régionales.

Contact pris, il apparaîtrait qu'il s'agirait d'une mise à blanc justifiée par des raisons de sécurité: les plantations seraient devenues instables et menaçaient le sécurité des véhicules fréquentant cette voirie.

Cette question relève bien de la compétence du Sénat de par sa transversalité. L'environnement et sa protection relève bien en effet de la compétence de l'État fédéral mais également des entités fédérées.

Je m'étonne d'une pareille décision pour une végétation âgée de plusieurs dizaines d'années qui, subitement, présenterait des problèmes de stabilité.

Cet abattage est d'autant plus interpelant qu'à lui seul il réduit à néant tous les efforts de plantation effectués cet hiver par les bénévoles et ceux effectués dans le cadre du projet de 4 000 km de haie soutenu par la ministre wallonne de l'Environnement.

Pourriez-vous nous fournir quelques explications sur cette action?

Réponse reçue le 28 avril 2021 :

Bien que les questions d’abattages d’arbres le long des voiries me préoccupent, celles-ci relèvent exclusivement des compétences des ministres régionaux. Je vous renvoie donc vers mes collègues régionaux responsables en cette matière.