Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-9790

de Elke Sleurs (N-VA) du 26 aôut 2013

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, chargée de Beliris et des Institutions culturelles fédérales

Admissions dans les services psychiatriques - Données chiffrées

internement psychiatrique
statistique de la santé
répartition géographique

Chronologie

26/8/2013 Envoi question
28/4/2014 Fin de la législature

Question n° 5-9790 du 26 aôut 2013 : (Question posée en néerlandais)

Les soins de santé mentale forment une part croissante des soins de santé. Il ressort ainsi du rapport publié début juillet par Itinera qu'un Belge sur trois souffre d'un trouble mental au cours de sa vie. Les affections les plus fréquentes sont la dépression et la démence, mais il existe évidemment de nombreux autres problèmes psychiques. Fin décembre 2011 déjà, je demandais à la ministre des données chiffrées concernant les admissions dans les hôpitaux psychiatriques et dans les services psychiatriques des hôpitaux (question écrite n° 5-4246). Sur la base des chiffres du Résumé psychiatrique minimum disponibles à l'époque, elle a pu, début 2012, me communiquer les chiffres pour la période 2004-2008. Au vu de cet écart de quatre ans, je suppose qu'il s'agissait d'un retard temporaire et que la ministre peut à présent me communiquer des données plus récentes. Je souhaiterais dès lors poser à nouveau les questions suivantes :

1) Combien de patients ont-ils été obligés de se faire admettre dans un hôpital psychiatrique ou dans un service psychiatrique d'un hôpital général ? Qui a imposé l'admission ? J'aimerais obtenir ces chiffres pour les cinq dernières années, ventilés par région et par année.

2) Combien de patients ont-ils été admis de leur propre gré dans un hôpital psychiatrique ou dans un service psychiatrique d'un hôpital général ? Qui a orienté le patient ? J'aimerais obtenir ces chiffres ventilés par région et par année.

3) Quelle fut la durée moyenne du traitement lorsque le patient a fait l'objet d'une admission forcée et a refusé un séjour volontaire après le traitement forcé ? J'aimerais obtenir ces chiffres pour les cinq dernières années, ventilés par région et par année.

4) Quelle a été la durée du traitement lorsque le patient s'était fait admettre de son plein gré ? J'aimerais obtenir ces chiffres pour les cinq dernières années, ventilés par région et par année.

5) Dans combien de cas un patient a-t-il été exclu contre sa volonté, au terme d'un traitement volontaire, d'un établissement psychiatrique ? Note-t-on une différence entre les sections ouvertes et fermées ? J'aimerais obtenir ces chiffres pour les cinq dernières années, ventilés par région et par année.

6) La ministre peut-elle me donner un aperçu des diagnostics les plus fréquents posés dans les hôpitaux psychiatriques ou dans les services psychiatriques des hôpitaux généraux ? J'aimerais obtenir ces chiffres ventilés par région et par année.

7) Combien de patients admis (de leur plein gré ou contre leur volonté) dans un hôpital psychiatrique ou dans le service psychiatrique d'un hôpital général étaient-ils déjà en traitement auprès d'un psychiatre ? J'aimerais obtenir ces chiffres ventilés par type d'admission, par région et par année.