Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-9048

de Willy Demeyer (PS) du 17 mai 2013

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, chargée de Beliris et des Institutions culturelles fédérales

Fibromyalgie - Reconnaissance - Mesures - Statut d'invalidité - Procédure devant le tribunal du travail

maladie chronique
droits du malade
assurance d'invalidité
recours contentieux administratif
juridiction du travail

Chronologie

17/5/2013 Envoi question
28/4/2014 Fin de la législature

Question n° 5-9048 du 17 mai 2013 : (Question posée en français)

Le 28 avril 2011, la Chambre des représentants adoptait une proposition de résolution visant à reconnaître le syndrome de la fibromyalgie et à améliorer la prise en charge globale des patients qui en sont atteints (doc. Chambre n° 53-382/5).

En effet, la fibromyalgie est un syndrome qui touche plus de deux cent cinquante mille personnes en Belgique et qui conduit souvent à une perte d'activité professionnelle et à un isolement social, étant donné le manque de reconnaissance et le manque de soins appropriés. Les difficultés rencontrées par les personnes souffrant de cette maladie invalidante sont énormes.

Bien que la volonté politique d'améliorer les choses soit claire, certaines associations de patients, comme l'ASBL Fibro'Aide, continuent de déplorer des problèmes tant au niveau de la reconnaissance de la maladie par les institutions et les médecins, qu'au niveau de l'accès à la prise en charge de la douleur chronique (les délais d'attentes des centres multi-disciplinaires étant parfois de plus d'un an pour avoir un rendez-vous).

Mes questions sont les suivantes :

1° Pourriez-vous m'indiquer ce qui a été mis en place par le gouvernement pour faciliter le quotidien des personnes fibromyalgiques tant au niveau des soins qu'au niveau de la reconnaissance et du respect que chaque malade est en droit d'attendre ?

2° Est-il exact que de nombreux patients sont toujours obligés de passer par le tribunal du travail après une période moyenne d'environ deux ans afin de se voir reconnaître leur statut d'invalidité et si oui pourquoi ? N'est-ce pas le signe que le statut est continuellement mis en cause par les institutions et les médecins ?