Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-8009

de Fatma Pehlivan (sp.a) du 4 février 2013

au secrétaire d'État à la Fonction publique et à la Modernisation des Services publics, adjoint au ministre des Finances et du Développement durable, chargé de la Fonction publique

Selor - Examens linguistiques - Taux de réussite

SELOR
emploi des langues
statistique officielle
bilinguisme

Chronologie

4/2/2013 Envoi question
22/2/2013 Réponse

Question n° 5-8009 du 4 février 2013 : (Question posée en néerlandais)

Quelqu'un qui n'a pas fait ses études en néerlandais et souhaite travailler à l'administration flamande ou dans une administration locale doit présenter un examen linguistique au Selor. En 2010, seuls 12 % des candidats ont réussi.

Le secrétaire d'État peut-il me fournir, pour les années 2011 et 2012, une vue d'ensemble des taux de réussite aux examens linguistiques du Selor pour les candidats souhaitant travailler comme fonctionnaires à l'administration flamande ou dans une administration locale ? J'aimerais des chiffres ventilés par niveau (A,B,C et D).

Réponse reçue le 22 février 2013 :

En réponse à sa question, j’ai l’honneur de porter à la connaissance de l’honorable membre ce qui suit :

Selor, qui se charge de l’organisation des tests linguistiques, n’enregistre pas les raisons qui poussent des personnes à participer à un test linguistique et ce, par respect pour leur vie privée. Tout citoyen peut donc s’inscrire à un test linguistique de son choix sans devoir pour ce faire expliquer sa motivation.

Par conséquent, je ne suis pas en mesure de vous donner les pourcentages de réussite des candidats qui, en tant que fonctionnaires, veulent aller travailler pour l’autorité flamande ou pour une autorité locale.

Il arrive exceptionnellement qu’une autorité locale demande à un candidat qui postule chez elle de passer un test linguistique. Étant donné qu’il ne s’agit ici que d’une poignée de personnes sur une base annuelle, il n’est pas possible de se prononcer de façon pertinente par rapport aux pourcentages de réussite.