Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-7122

de Nele Lijnen (Open Vld) du 9 mars 2010

à la vice-première ministre et ministre de l'Emploi et de l'Égalité des chances, chargée de la Politique de migration et d'asile

Projet Internet pour tous

informatique domestique
Internet
fossé numérique

Chronologie

9/3/2010 Envoi question (Fin du délai de réponse: 8/4/2010 )
6/5/2010 Fin de la législature

Question n° 4-7122 du 9 mars 2010 : (Question posée en néerlandais)

Jusqu'au 31 décembre 2006, il est loisible à chacun d'acquérir un package Internet pour tous, qui comprend un PC fixe ou portable, un abonnement Internet large bande d'un an, des logiciels, des logiciels de sécurisation, une formation et un lecteur de carte pour la carte d'identité électronique.

Cinq entreprises différentes proposent, avec leurs partenaires, un package Internet pour tous, comprenant un PC fixe ou portable. Ces packages sont proposés par DTD, Fujitsu Siemens Computers, Packard Bell, SHS Computer et Dell, toujours en collaboration avec Telenet et, ou Belgacom. Le package avec PC fixe coûte au maximum 850 euros, TVA incluse, et le package avec PC portable 990 euros, TVA incluse.

Le stock de certains PC est déjà épuisé; pour d'autres, le délai d'attente est long ou indéterminé. Il arrive aussi que des magasins conseillent leurs propres produits plutôt que le package Internet pour tous, en raison de prix plus avantageux.

Je souhaite une réponse aux questions suivantes relatives à cette situation.

1. Combien de PC fixes et combien de PC portables faisant partie d'un package Internet pour tous ont-ils déjà été vendus ? Je souhaite une ventilation par marque et par région.

2. Les marques épuisées ou ne pouvant plus être livrées seront-elles remplacées ?

3. Quel est le nombre de PC fixes et portables déjà commandés mais encore à livrer ?

4. Quel est le nombre de formations organisées ? Ont-elles déjà commencé ?

5. Combien de personnes sont-elles inscrites à ces formations ?

6. Quel est le nombre de personnes ayant recours à la formule du crédit ?