Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-6441

de Ann Somers (Open Vld) du 11 janvier 2010

à la ministre de la Fonction publique et des Entreprises publiques

Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) - Action de grève sauvage du 9 décembre 2009 - Suppressions de trains et retards - Communication avec les voyageurs

droits des passagers
durée du transport
Société nationale des chemins de fer belges
transport de voyageurs
grève
information du consommateur

Chronologie

11/1/2010 Envoi question (Fin du délai de réponse: 11/2/2010 )
6/5/2010 Fin de la législature

Question n° 4-6441 du 11 janvier 2010 : (Question posée en néerlandais)

Le jeudi 9 décembre 2009, le personnel de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) à Mons a estimé une fois de plus devoir organiser une “action sociale”, lisez une grève sauvage, pour dénoncer le manque de sécurité, avec la conséquence que de nombreux usagers du rail ont été, comme d'habitude, les dindons de la farce.

À la gare de Louvain, la situation était la suivante : les voyageurs qui attendaient le train à destination de Mons-Quiévrain à la voie 1 sont restés dans l'incertitude concernant l'action à Mons jusqu'à environ une demi-minute après le départ du train en direction de Knokke-Blankenberge. Étant donné que Bruxelles était la destination de la plupart des voyageurs, ce train offrait une solution de rechange. Il a donc été jugé nécessaire de d'abord laisser partir ce train avant de communiquer. Il a été annoncé ensuite que le premier train en direction de Bruxelles était celui de 9 h 24 à destination de Gand. C'est bizarre car entre-temps, le train de 9 h 08 à destination de l'aéroport et de Nivelles était encore en train de prendre du retard en gare de Louvain. Bref, voilà à nouveau un exemple classique de communication ratée.

1. Combien de trains ont-ils été supprimés le jeudi 9 décembre 2009 à la suite de la grève sauvage du personnel des chemins de fer à Mons?

2. Combien de trains ont-ils pris du retard à la suite de cette grève sauvage?

3. Combien de membres du personnels ont-ils effectivement participé à la grève sauvage?

4. Combien d'actions de grève sauvage ont-elles déjà eu lieu cette année aux chemins de fer? Où, quand et pourquoi ces actions ont-elles été organisées?

5. Les syndicats ont-ils reconnus cette action à Mons?

6. Quelles actions sont-elles entreprises pour faire savoir au personnel qu'il existe un accord avec les syndicats pour ne pas organiser de grèves sauvages?

7. Pour quelle raison a-t-on décidé à la gare de Louvain de d'abord laisser partir le train en direction de Knokke-Blankenberge avant d'annoncer quelques secondes plus tard aux voyageurs que le train vers Bruxelles et Mons était supprimé?

8. Pour quelle raison n'a-t-on pas signalé la solution offerte par le train de 9 h 08 en direction de l'aéroport et de Nivelles au lieu d'annoncer immédiatement aux voyageurs qu'ils devaient attendre le train de 9 h 24?

9. Pour quelle raison le train de 9 h 08 vers l'aéroport était-il en retard ce jour-là?