Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-5802

de Ann Somers (Open Vld) du 7 décembre 2009

à la ministre de la Fonction publique et des Entreprises publiques

SNCB - Retards - Recours à des taxis - Coûts

Société nationale des chemins de fer belges
personnel de conduite
heure supplémentaire
taxi

Chronologie

7/12/2009 Envoi question (Fin du délai de réponse: 8/1/2010 )
6/5/2010 Fin de la législature

Réintroduction de : question écrite 4-4557

Question n° 4-5802 du 7 décembre 2009 : (Question posée en néerlandais)

Les voyageurs comme la SNCB elle-même ont dernièrement été victimes d'un des retards de trains. Dans la nuit du mercredi 16 au jeudi 17 septembre 2009, le dernier train reliant Bruxelles à Ostende est arrivé avec un gros quart d'heure de retard et le conducteur a refusé de poursuivre le voyage car cela lui aurait fait dépasser la limite de neuf heures de conduite. Les voyageurs ont été conduits à destination en taxi aux frais de la SNCB. Selon la société des chemins de fer, il ne s'agit pas d'un gaspillage de moyens financiers car des “accords de prix intéressants” ont été conclus avec les sociétés de taxis.

1) Quelle était la raison de l'important retard du train en question dans la nuit du mercredi 16 au jeudi 17 septembre 2009 ?

2) Combien cet incident survenu au train Bruxelles-Ostende a-t-il coûté à la SNCB en frais de taxis ?

3) Combien de fois la SNCB a-t-elle dû faire appel à des taxis pour conduire les voyageurs à destination en 2007, 2008 et au cours des neuf premiers mois de cette année ?

4) Quel coût total annuel cette action a-t-elle engendré pour la SNCB de 2007 à aujourd'hui ?

5) Quels accords de prix la SNCB a-t-elle conclus avec les sociétés de taxis ?

6) De quelle manière les sociétés de taxis sont-elles sélectionnées par la SNCB (adjudications ou autre) et comment les accords de prix sont-ils conclus concrètement ?