Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-4200

de Nele Lijnen (Open Vld) du 26 aôut 2009

à la vice-première ministre et ministre de l'Emploi et de l'Egalité des chances, chargée de la Politique de migration et d'asile

ONEm - Informatisation - Engagements - Chiffres

Office national de l'emploi
application de l'informatique
recrutement
statistique officielle
répartition géographique

Chronologie

26/8/2009 Envoi question (Fin du délai de réponse: 24/9/2009 )
22/10/2009 Réponse

Question n° 4-4200 du 26 aôut 2009 : (Question posée en néerlandais)

Dans une interview publiée dans le magazine Trends du 30 juillet 2009, Karel Baeck, administrateur général de l'ONEm raconte que l'informatisation de l'ONEm est un succès durable. Environ 200 personnes supplémentaires ont été engagées mais, étant donné qu'elles sont encore en formation, elles ne sont pas encore pleinement opérationnelles à l'heure actuelle. Cela permet de faire face aux tâches supplémentaires qui découlent de la forte augmentation du chômage temporaire.

1) Combien parmi ces 200 personnes engagées sont-elles respectivement néerlandophones et francophones?

2) Combien de ces personnes ont-elles été engagées comme contractuels?

3) Combien de ces personnes ont-elles reçu un contrat de travail à durée déterminée?

4)

a) Le nombre de personnes engagées actuellement est-il suffisant ou prévoit-on de procéder à de nouveaux engagements?

b) Dans l'affirmative, combien et pour quelles fonctions?

2) Combien l'ONEm a-t-il investi annuellement dans l'informatisation du service durant la période 2006 jusqu'au premier semestre de 2009 ?

3) Combien de ces investissements ont-ils été effectués dans les services de l'ONEm installés à

a) Bruxelles?

b) en région flamande?

c) en région wallonne?

4) Combien d'investissements et lesquels prévoit-on pour les trois prochaines années en informatique ?

Réponse reçue le 22 octobre 2009 :

Vous trouverez ci-dessous la réponse à la question posée :

1) A la date du 1er septembre 2009 un total de 202 personnes est recruté pour faire face à la crise, dont 96 néerlandophones et 106 francophones.

2) Tous

3) 172

4) La nécessité d’étendre les effectifs en personnel sera évalué en fonction de l’évolution de la crise et de son impact sur les missions de l'Office national de l'emploi (ONEM) et le volume de travail.

2) Les dépenses imputées au budget ICT de l'ONEM sont :

pour 2006 : 20,0 millions d'euros

pour 2007 : 22,4 millions d'euros

pour 2008 : 17,3 millions d'euros

pour le premier semestre de 2009 : 7,1 millions d'euros.

Ces dépenses représentent l'ensemble des coûts en matière informatique, à l'exclusion des coûts relatifs au personnel informatique interne.

3) L'architecture informatique de l'ONEM est totalement centralisée.

Les installations centrales se trouvent à Bruxelles et c'est là, à l'Administration centrale de l'Office, que sont effectués tout le développement et toute la gestion et que sont prises les décisions d'investissements.

Dans chacun des trente bureaux du Chômage répartis dans tout le pays se trouvent seulement des postes de travail et une installation "serveur et réseau" minimale.

Les dépenses informatiques concernent de la même manière chacun de ces Bureaux (étant entendu que le nombre de postes de travail est fixé par Bureau, sur la base d'une règle commune, en fonction des effectifs en personnel).

4) Sur base des éléments actuellement disponibles, on peut estimer à un ordre de grandeur de 70 millions d'euros, au total, les dépenses à imputer au budget ICT pour 2010, 2011 et 2012.

Cette estimation correspond à la poursuite normale de la maintenance de l'infrastructure existante et de la mise en œuvre des projets informatiques, et ne prévoit pas d'adaptation profonde de l'architecture ou du parc applicatif en place.