Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-3926

de Ann Somers (Open Vld) du 6 aôut 2009

au vice-premier ministre et ministre de la Fonction publique, des Entreprises publiques et des Réformes institutionnelles

Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) - Ponctualité - Actes de malveillance

Société nationale des chemins de fer belges
durée du transport
vol
délinquance
vandalisme
agression physique
grève
transport de voyageurs

Chronologie

6/8/2009 Envoi question (Fin du délai de réponse: 10/9/2009 )
25/11/2009 Dossier clôturé

Réintroduite comme : question écrite 4-5780

Question n° 4-3926 du 6 aôut 2009 : (Question posée en néerlandais)

Dans sa réponse à ma question orale (n° 4-871 du 16 juillet 2009), le ministre expliquait notamment la détérioration de la ponctualité des trains par l'augmentation du nombre d'actes de malveillance. Le ministre évoquait expressément les agressions, les vols de câble et les graffiti.

J'aimerais, pour la période allant de 2007 au premier semestre 2009, obtenir une réponse aux questions suivantes, avec ventilation des données par année et par région :

1) Combien de cas d'agression ont-ils été constatés ?

2) Combien de fois ces cas d'agression ont-ils donné lieu à des grèves spontanées de la part du personnel ?

3) Combien de vols de câble ont-ils été établis ?

4) Combien le vol de ce matériel onéreux a-t-il coûté à la SNCB ?

5) La SNCB est-elle assurée contre le vol de pareil matériel ?

6) Combien de cas de graffiti ont-ils été établis ?

7) Combien le nettoyage de ces graffiti a-t-il coûté à la SNCB ?

8) En quoi des graffiti peuvent-ils occasionner des retards de train ?