Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-3771

de Nele Lijnen (Open Vld) du 9 juillet 2009

à la vice-première ministre et ministre de l'Emploi et de l'Egalité des chances

Emploi - Vacances d'emploi pour des fonctions critiques - Collaboration avec les bureaux de placement - Incitation des chômeurs

aide à l'emploi
lutte contre le chômage
pénurie de main-d'oeuvre
besoin de main-d'oeuvre
Office national de l'emploi
service d'emploi

Chronologie

9/7/2009 Envoi question (Fin du délai de réponse: 14/8/2009 )
25/11/2009 Dossier clôturé

Réintroduite comme : question écrite 4-5461

Question n° 4-3771 du 9 juillet 2009 : (Question posée en néerlandais)

Malgré le chômage galopant, près de 50 000 postes vacants pour des fonctions critiques ne trouvent toujours pas preneur.On considère pourtant que les personnes qui ont une longue expérience professionnelle au moment où elles se retrouvent au chômage pourraient bénéficier d'un recyclage professionnel ou d'une formation complémentaire dans un délai relativement court, afin qu'elles puissent être affectées à des fonctions critiques. Une longue pratique du métier sera d'ailleurs sans doute aussi nécessaire. La question cruciale qui se pose est de savoir comment nous pourrions inciter ces travailleurs à s'orienter vers des fonctions critiques. Une prime pourrait peut-être constituer un stimulant.

1) Comment la ministre se positionne-t-elle par rapport à l'idée que l'Office national de l'emploi (ONEm), en concertation avec le VDBA, le Forem, Actiris et Arbeitsamt, incite au plus vite les personnes qui se retrouvent au chômage à postuler à une fonction critique?

2) Combien de personnes qui se sont retrouvées au chômage cette année pourraient-elles êtres encouragées à court terme ( immédiatement ou à l'issue d'un recyclage professionnel ou d'une formation complémentaire) à exercer une fonction critique?

3) L'ONEm examinera-t-il la possibilité d'octroyer une prime aux chômeurs qui occupent effectivement une fonction critique?

4) Quels montants concrets et quelles modalités pourrait-on appliquer en l'occurrence?