Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-3767

de Nele Lijnen (Open Vld) du 9 juillet 2009

au vice-premier ministre et ministre de la Fonction publique, des Entreprises publiques et des Réformes institutionnelles

Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) - Train en soirée de Bruxelles à Hasselt - Fréquents changements de voie - Mesures et communication

Société nationale des chemins de fer belges
migration alternante
information du consommateur
gare ferroviaire

Chronologie

9/7/2009 Envoi question (Fin du délai de réponse: 14/8/2009 )
4/9/2009 Réponse

Question n° 4-3767 du 9 juillet 2009 : (Question posée en néerlandais)

Les voyageurs qui prennent le train direct de pointe de 17 h 09 à la Gare Centrale pour Hasselt sont très régulièrement confrontés à un changement de voie du quai 1 au quai 3. D'une part, cela n'est pas surprenant étant donné l'intensité du trafic ferroviaire à ce moment, mais d'autre part, il convient de s'interroger pour savoir si ces changements de voie réguliers ne méritent pas une solution structurelle. Par ailleurs, c'est surtout un problème de communication. Les voyageurs sont souvent avertis très tard du changement de voie. En outre, pour ceux qui se trouvent à la fin des quais, les haut-parleurs ne sont pas suffisamment audibles.

Théoriquement, le fait de se rendre de la voie 1 à la voie 3 n'est pas une épreuve difficile mais, dans la pratique, cela peut tourner mal. À Bruxelles Central, les voyageurs doivent d'abord se rediriger vers l'escalier ou l'escalator et, ensuite, redescendre de nouveau vers le quai. Toutefois, étant donné l'abondance des voyageurs à ce moment de la journée, la mobilité est tout sauf évidente, a fortiori si les voyageurs sont avertis fort tard. Cette situation est de nature à provoquer un retard du train ou, comme cela s'est déjà produit, il arrive que les gens arrivent à la voie 3 lorsque les portes du train sont déjà fermées.

1) Quelle est la cause des fréquents changements de voies, de la voie 1 à la voie 3, du train P de 17 h 09 ?

2) Pourquoi ne recherche-t-on pas une solution structurelle qui éviterait de façon optimale ces fréquents changements de voie ?

3) Quelles sont les solutions structurelles éventuelles et laquelle de ces solutions la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) appliquera-t-elle pour remédier à ce problème ?

4) À l'avenir, la SNCB peut-elle veiller à ce que les voyageurs soient informés plus rapidement afin qu'ils aient davantage de temps pour se rendre à la bonne voie ?

5) Quelles mesures sont-elles prises pour améliorer l'audibilité des haut-parleurs sur toute la longueur du quai 1 prolongé de Bruxelles-Central ?

Réponse reçue le 4 septembre 2009 :

1. Le 11 et 17 juin dernier, le train P 8306 est parti à Bruxelles-Central de la voie trois au lieu de la voie une, suite au retard du train précédent sur la voie une. L’intervention se justifiait afin de limiter le retard des trains suivants prévus sur la voie 1, dont celui du train 8 306.

2. À ce moment de la journée la Jonction Nord-Midi à Bruxelles est saturée, de sorte que le moindre retard se reporte immédiatement en cascade sur les trains suivants, voire sur d’autres lignes, ce qu’il faut éviter à tout prix. Une des possibilités est d’orienter un train vers une voie où de l’espace libre est disponible.

Le dispatching sait que le déplacement d’une masse de voyageurs à Bruxelles-Central à ce moment de la journée n’est pas évident et suscite inévitablement des désagréments pour les clients. Un changement de voie à Bruxelles-Central pendant la pointe vespérale ne s’effectue que dans des cas exceptionnels.

3. Dans quelques grandes gares, dont Bruxelles-Central, les écrans globaux, où les premiers départs des trains sont affichés, ne sont plus suspendus sur les quais. Intentionnellement ils ne sont présent que dans le couloir, le hall ou l’entresol. De ce fait les voyageurs attendent plus longtemps avant de se rendre sur le quai pour y attendre l’arrivée de leur train. Ce qui augmente également le comfort du voyageur, car les annonces n’y sont pas perturbées par le bruit d’ autres trains.

En plus, en cas de changement de voie imprévu, les voyageurs ne sont pas obligés de se rendre à un autre quai à contre-courant.

4. La décision de faire circuler le train sur une autre voie de la jonction Nord-Midi est prise à Bruxelles-Midi ou Bruxelles-Nord. Souvent cela se fait tout juste avant le départ à cause de circonstances imprévues et afin d’éviter des retards.

À Bruxelles-Central il est donc préférable que les clients restent sur la plate-forme intermédiaire jusqu'au moment de l’annonce définitive de leur train. Le bruit des trains y est moins gênant, et il s’y trouve en outre des écrans affichant les premiers trains au départ. Ces écrans indiquent automatiquement les changements de voie (enregistrement des trains lors de leur passage aux points de mesure aménagés dans la voie). Le chiffre apparaît au milieu d’un carré jaune, de façon à être plus visible. Le retard des trains y est également annoncé.

5. La sonorisation sur les quais de Bruxelles-Central a été rénovée en avril 2009. Un haut-parleur y est installé tous les 4 mètres. Aucune installation de sonorisation est capable de couvrir le bruit d’un train de passage.