SÉNAT DE BELGIQUE
________
Session 2013-2014
________
23 octobre 2013
________
SÉNAT Question écrite n° 5-10172

de Nele Lijnen (Open Vld)

au vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères, du Commerce extérieur et des Affaires européennes
________
le coronavirus
________
maladie infectieuse
prévention des maladies
Arabie saoudite
________
23/10/2013 Envoi question
29/11/2013 Réponse
________
Requalification de : demande d'explications 5-3816
Aussi posée à : question écrite 5-10173
________
SÉNAT Question écrite n° 5-10172 du 23 octobre 2013 : (Question posée en néerlandais)

J'ai déjà posé auparavant une question sur le coronavirus SRMO (syndrome respiratoire du Moyen-Orient) mais, à la suite de nouveaux développements, il me semble nécessaire de revenir sur la question. Le samedi 22 juin, Reuters a annoncé que la maladie avait fait une nouvelle victime. Depuis que le SRMO a été identifié l'année passée, septante personnes ont été infectées et 39 ont déjà succombé à la maladie. L'agence de presse a indiqué que la maladie s'est déjà propagée à l'Allemagne, l'Italie, la France et le Royaume-Uni. Dans ces trois derniers pays, il y a eu transmission sans que les personnes contaminées ne se soient elles-mêmes rendues au Moyen-Orient. Les chercheurs indiquent que la maladie est plus mortelle que le SARS (syndrome respiratoire aigu sévère) et est plus facilement transmissible. Selon l'épidémiologiste Trish Perl, cette contamination peut être explosive si les conditions sont réunies. Margaret Chan, le Directeur général de l'OMS, craint elle aussi qu'on connaisse actuellement trop peu la maladie et que les conséquences soient donc difficiles à estimer.

Dans votre réponse à ma précédente question, vous indiquez que le risque d'une propagation au sein de la population reste très limité. Les épidémiologistes et l'OMS ne semblent pas partager cet avis.

J'aimerais vous poser les questions suivantes.

Des cas de SRMO ont-ils déjà été constatés en Belgique ? Dans l'affirmative, pouvez-vous apporter des précisions ?

Notre pays a-t-il déjà modifié son approche de cette maladie étant donné les inquiétudes des experts ? Pouvez-vous apporter des explications ?

Le Risk Assessment Group et le Risk Management Group ont-ils déjà abouti à de nouvelles conclusions dans ce dossier ? Pouvez-vous fournir une mise à jour ?

Une concertation a-t-elle déjà eu lieu avec l'Arabie Saoudite à ce sujet ? Dans la négative, pour quand cette concertation est-elle prévue étant donné l'urgence du problème due au Hadj (pèlerinage) ? Dans l'affirmative, quels ont été les résultats de cette concertation ?

Réponse reçue le 29 novembre 2013 :

J’informe l’honorable membre que sa question relève des compétences du ministre des Affaires sociales, Madame Laurette Onkelinx.