Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 7-1374

de Fatima Ahallouch (PS) du 12 octobre 2021

au vice-premier ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique

Implants mammaires

matériel médical
chirurgie esthétique

Chronologie

12/10/2021 Envoi question (Fin du délai de réponse: 11/11/2021 )

Question n° 7-1374 du 12 octobre 2021 : (Question posée en français)

Une nouvelle étude néerlandaise vient d'être publiée et évalue la migration des particules de silicone chez les femmes subissant le retrait ou la révision d'implants mammaires.

Le résultat de cette étude est interpellant : sur 389 femmes portant des implants mammaires en gel de silicone, 384 présentaient des silicones dans les tissus. Soit 98,8 %, quasi la totalité des femmes portant des implants ! Les auteurs de cette étude recommandent d'arrêter immédiatement de placer des implants en silicone.

Pour la société belge de chirurgie plastique, on ne peut pas tirer des conclusions sur base d'une population aussi peu représentative : 365 patientes sur 34 ans, soit une moyenne de 10 par an contre 19 000 implants placés aux Pays Bas par an.

La politique de prévention de la Santé publique est du ressort des entités fédérées.

Cette question relève ainsi de la compétence du Sénat.

Les personnes sont elles bien informées des dommages potentiels avant que ces implants ne soient placés dans leur corps ?

Combien d'implants mammaires sont ils placés par an en Belgique ? Combien de patientes avec implants mammaires souffrent elles d'un syndrome auto immunitaire inflammatoire induit par les prothèses en silicone? Les personnes portant des prothèses en silicone souffrent elles plus de symptômes tels que des douleurs musculaires ou articulaires, une fatigue chronique, une perte de cheveux ou encore des troubles de la mémoire ? Le risque de cancer du système lymphoïde est il plus grand pour les personnes qui portent des implants mammaires ? Quels sont les examens à faire pour vérifier l'intégrité des implants dans le corps ? Les femmes portant des implants mammaires ont elles accès à la composition chimique du corps étranger qu'elles vont faire implanter ? Allons nous attendre longtemps avant de prendre certaines mesures préventives concernant les implants mammaires ?