Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 6-881

de Cécile Thibaut (Ecolo-Groen) du 9 mars 2016

à la ministre de la Mobilité, chargée de Belgocontrol et de la Société nationale des chemins de fer belges

Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) - Gares - Passage sous voies - Présence éventuelle d'un sous-chef de gare

Société nationale des chemins de fer belges
gare ferroviaire
zone piétonnière
horaire de travail

Chronologie

9/3/2016 Envoi question (Fin du délai de réponse: 7/4/2016 )
21/5/2016 Réponse

Question n° 6-881 du 9 mars 2016 : (Question posée en français)

Justification de la transversalité : depuis la sixième réforme de l'État, les Régions sont plus encore impliquées dans la mobilité.

Pourriez-vous me communiquer :

- les gares sans passage sous voie ainsi que celles sans passage sur voie (passerelle ou pont) ?

- parmi celles-ci, quelles sont celles qui fonctionnent avec un sous-chef à horaire réduit (demi-journée) ?

Réponse reçue le 21 mai 2016 :

Les gares sans passage inférieur ou supérieur sont Wondelgem, Temse, Eeklo, Ronse, Walcourt, Mariembourg, Lobbes, Quévy, Lessines, Gouvy, Rivage, Yvoir, Dinant, Virton, Athus, Bomal, Quiévrain, Zele et Londerzeel.

La surveillance des traversées de voies à niveau dans ces gares s’effectue par des agents Infrabel. Ils assurent la sécurité de la traversée dans les gares citées pendant toute la durée de la desserte ferroviaire de passagers. Quand cela possible et ce principalement durant les week-end et les jours fériées, tous les trains sont reçus sur une même et unique voie en évitant ainsi tout croisement en gare.