Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 6-644

de François Desquesnes (cdH) du 7 mai 2015

au ministre de la Défense, chargé de la Fonction publique

Défense - Mouvements de jeunesse - Prêt de tentes pour les camps - Chiffres - Convention entre la Défense et la Communauté française - Renouvellement

armée
mouvement de jeunes
Communauté française
camping

Chronologie

7/5/2015 Envoi question (Fin du délai de réponse: 11/6/2015 )
8/6/2015 Réponse

Question n° 6-644 du 7 mai 2015 : (Question posée en français)

Il existe plusieurs conventions pour assurer la mise à disposition de tentes et d'autres matériels de même type aux groupes locaux des mouvements de jeunesse. Une convention lie ainsi la Défense au Centre de prêt de matériel de la Fédération Wallonie-Bruxelles afin que la Défense puisse fournir des tentes aux groupes qui n'auraient pas pu en disposer auprès de ce Centre de prêt.

Dans ce cadre, qui associe niveaux fédéral et communautaire, je souhaite vous interroger sur quelques points :

1) Combien de groupes membres des divers mouvements de jeunesse ont effectivement pu bénéficier de cette convention et recevoir leur matériel par le biais de la Défense ?

2) Selon quelle répartition territoriale au sein de la Communauté française ?

3) Que représente globalement pour la Défense ce prêt de matériel (quantité totale, durée des prêts, coût budgétaire) ?

4) Quel bilan faites-vous de l'application concrète de cette convention ?

5) La convention devrait se terminer à la fin de cette année 2015. Envisagez-vous de poursuivre ce partenariat avec la Fédération Wallonie-Bruxelles et de renouveler dans les mêmes termes la convention actuelle ?

Réponse reçue le 8 juin 2015 :

L'honorable membre est prié de trouver ci-après la réponse à ses questions.

1) En 2014, 110 mouvements de jeunesse ont bénéficié d’un prêt de tentes par la Défense, 73 via le centre de prêt de la Fédération Wallonie-Bruxelles et 37 via le centre de prêt de la Communauté flamande (ULDK).

2) La répartition géographique du nombre de mouvements de jeunesse qui ont utilisé le centre de prêt de la Fédération Wallonie-Bruxelles est la suivante : Brabant wallon 16; Hainaut 15; Liège 15 ; Bruxelles 10; Brabant flamand 7; Namur 6 et Luxembourg 4.

3) En 2014, 244 tentes ont été prêtées par la Fédération Wallonie-Bruxelles et 250 tentes par la Communauté flamande.

La durée du prêt est variable et s’adapte aux besoins exprimés par les mouvements de jeunesse. Ces prêts s’effectuent toujours entre le 1er juillet et le 31 août.

Il n’y a pas de surcoût pour la Défense car ce sont les mouvements de jeunesse eux-mêmes qui utilisent leurs propres moyens pour enlever puis ramener les tentes dans les installations militaires et cela se passe pendant les heures de service.

Il est cependant toujours possible que le matériel soit dégradé pendant son utilisation et dans ce cas les coûts de réparation sont portés à charge des mouvements de jeunesse. Cela arrive cependant très rarement.

4) & 5) Vu le bilan positif, la Défense envisage de renouveler la convention actuelle.