Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 6-2264

de Peter Van Rompuy (CD&V) du 23 janvier 2019

au ministre de la Mobilité, chargé de Belgocontrol et de la Société nationale des chemins de fer belges

Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) - Ligne « Bruxelles-Nivelles-Charleroi » - Modifications de l'horaire du 9 décembre 2018 - Impact sur les habitants de Rhode-Saint-Genèse

Société nationale des chemins de fer belges
réseau ferroviaire
transport public
infrastructure de transport
travaux publics

Chronologie

23/1/2019 Envoi question (Fin du délai de réponse: 21/2/2019 )
8/4/2019 Réponse

Question n° 6-2264 du 23 janvier 2019 : (Question posée en néerlandais)

Motivation du caractère transversal de la question écrite : depuis les années 80, les compétences en matière de transport sont réparties entre les Régions et l'État fédéral. Certes, le transport ferroviaire reste principalement une compétence fédérale mais les décisions prises à ce niveau ont également des répercussions au niveau régional.

Sur le site web de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB), j'ai lu l'annonce suivante, dans le cadre de l'adaptation, au 9 décembre 2018, de l'horaire de la ligne " Bruxelles-Nivelles-Charleroi " :

" Suite à la relance des travaux d'infrastructure du RER entre Bruxelles et Nivelles, Infrabel a demandé de limiter les deux derniers trains S1 Anvers - Bruxelles - Nivelles/Charleroi de la journée à Bruxelles-Midi et ce, jusqu'en 2025. Ils ne desserviront donc plus les gares de Forest-Est, Uccle-Stalle, Uccle-Calevoet, Linkebeek, Holleken, Rhode-Saint-Genèse, De Hoek, Waterloo, Braine-l'Alleud, Lillois, Nivelles et Obaix-Buzet. Les voyageurs se rendant vers Forest-Est, Uccle-Stalle, Uccle-Calevoet et Linkebeek auront l'opportunité de rejoindre leur destination en empruntant les services de la STIB et ceux se rendant à Waterloo ou Braine-l'Alleud pourront quant à eux emprunter le bus W du TEC pour rejoindre leur destination. Les deux trains seront détournés pour desservir les gares de Luttre, Courcelles-Motte, Roux, Marchienne-au-Pont et Charleroi-Sud et circuleront donc via un autre itinéraire. Le week-end, le dernier train S1 Anvers-Central (22h05) - Bruxelles-Midi (23h21) - Charleroi sera également détourné et fera arrêt à Luttre, Marchienne-au-Pont et Charleroi-Sud. L'heure de départ des trains IC Anvers-Central - Charleroi-Sud sera quant à elle adaptée entre Charleroi-Sud et Nivelles, dans les deux sens tout au long de la journée. "

Depuis les adaptations du 9 décembre 2018, le dernier train sur cette ligne part déjà de Bruxelles-Midi à 22 heures 24, au lieu de 23 heures 25, voire 0 heure 20 tout récemment encore. Ce que le site web n'indique pas, c'est comment les habitants de Rhode-St-Genèse et des environs rejoignent leur domicile par les transports en commun après 22 heures 24. Comme bon nombre d'entre eux utilisent la gare de Rhode-St-Genèse, ils sont particulièrement touchés par cette situation.

1) Cet horaire est-il temporaire ? Dans l'affirmative, pouvez-vous me donner des informations en ce qui concerne le calendrier prévu ?

2) Quelle(s) solution(s) entrevoyez-vous pour les voyageurs de Rhode-Saint-Genèse et des environs qui utilisent les transports en commun?

Réponse reçue le 8 avril 2019 :

Malgré l’insistance de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) et pour cause de travaux, il n’a malheureusement pas été possible de maintenir les trains 1994 et 1995 sur la ligne 124 Bruxelles-Nivelles durant les jours de semaine. Toutefois, dans l’intérêt des voyageurs se déplaçant au-delà d’Obaix-Buzet, la SNCB a été en mesure de conserver la desserte assurée par ces trains jusque Charleroi. Ce qui signifie concrètement que ces deux parcours ont été déviés via Braine-le-Comte et Manage et desservent ensuite les gares de Luttre, Courcelles-Motte, Roux, Marchienne-au-Pont et Charleroi-Sud. Les détournements de ces deux derniers trains S1 en semaine, sont actuellement intégrés dans le plan de transport de la SNCB et seront maintenus tant qu’Infrabel aura besoin de longues coupures durant la nuit afin de réaliser les travaux de mise à quatre voies. Actuellement, il est question de l’horizon 2025.

Au regard du temps de parcours non compétitif d’un éventuel bus de substitution entre Bruxelles et Nivelles, de son coût et du fait que cette restriction de l’offre est annoncée pour plusieurs années, la SNCB n’a pas prévu de service de bus de substitution pour les gares situées entre Bruxelles-Midi et Luttre.

La seule solution efficace en transport en commun pour les voyageurs de Rhode-Saint-Genèse est d’anticiper leur départ afin d’utiliser le S1 1993 qui démarre de Bruxelles-Central à 22 h 17.