Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 6-1656

de François Desquesnes (cdH) du 29 novembre 2017

au ministre de la Mobilité, chargé de Belgocontrol et de la Société nationale des chemins de fer belges

Parc Pairi Daiza - Accessibilité ferroviaire - Passagers - Chiffres

jardin zoologique
parc de loisirs
réseau ferroviaire
mobilité durable
Société nationale des chemins de fer belges

Chronologie

29/11/2017 Envoi question (Fin du délai de réponse: 28/12/2017 )
30/3/2018 Réponse

Question n° 6-1656 du 29 novembre 2017 : (Question posée en français)

La mobilité est une compétence partagée entre le niveau fédéral et les Régions. La solution à de nombreux problèmes passe donc par une concertation approfondie entre les différents niveaux de pouvoirs.

La situation du parc animalier de Pairi Daiza est de ce point de vue emblématique. Situé dans l'entité de Brugelette, il ne cesse d'accroitre ses activités et son nombre de visiteurs (1,7 millions de visiteurs par an). Cela a un impact important sur la mobilité des riverains et des visiteurs. Une des alternatives évidente à l'accès en voiture à ce parc est le train, via la gare de Cambron-Casteau, située sur la ligne 90 entre Jurbise et Ath.

En période normale, les passagers voulant rejoindre la gare de Cambron-Casteau au départ de Bruxelles, Liège, Namur, Charleroi ou la Flandre doivent systématiquement prendre une correspondance à Jurbise ou à Ath.

1) L'honorable ministre, peut-il me préciser :

a) le nombre de passagers descendus en gare de Cambron-Casteau pour chacun des dix premiers mois de l'année ? Quelle a été la proportion de clients Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) ayant opté pour un billet de type B-Excursion ?

b) quelle a été l'offre de trains supplémentaires durant le printemps et l'été 2017 ?

c) si la nouvelle grille horaire prévoit des modifications pour la desserte régulière et pour la desserte estivale de la gare de Cambron-Casteau au départ de Bruxelles ?

2) Afin d'éviter une correspondance à Jurbise au départ de Bruxelles, il existe un by-pass situé avant Jurbise qui permettrait une desserte directe de la gare de Cambron-Casteau. Cette ligne ferroviaire est-elle encore praticable ? Le cas échéant, quelles seraient les conditions techniques et financières pour réaliser une liaison sans correspondance entre Bruxelles et la gare de Cambron-Casteau ?

3) Plus généralement, peut-il me préciser si la SNCB participe à des concertations sur l'enjeu de l'accessibilité à Pairi Daiza avec les autorités régionales et les gestionnaires du parc ?

Réponse reçue le 30 mars 2018 :

1) a) En 2016, la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) à comptabilisé en moyenne 146 voyageurs passant par la gare de Cambron-Casteau par jour de semaine. Respectivement 172 et 194 voyageurs sont passés en moyenne par cette gare le samedi et le dimanche.

b) Le week-end l’offre de base durant les printemps et l’été 2017 était d’une relation L Grammont-Ath-Jurbise-Mons circulant toutes les deux heures en correspondance à Ath et Jurbise de / vers Bruxelles. Cette offre était complétée par des trains touristiques (un parcours Ath-Mons et un parcours Mons-Ath matin et soir).

c) L’offre est composée d’un train L par heure entre Grammont-Ath-Jurbise-Mons-Tournai en semaine. Ces trains sont en correspondance de / vers Bruxelles aussi bien à Ath qu’à Jurbise offrant ainsi deux relations par heure entre Bruxelles et Pairi Daiza moyennant correspondance.

Dans le cadre du plan de transport 12/2017-2020, l’offre en semaine reste inchangée excepté des gains de temps de parcours entre Mons et Pairi Daiza (on passe de 35 à 21 minutes). Le week-end, la nouvelle offre propose un doublement de fréquence pour arriver à un train par heure toute l’année. Ces trains sont tous en correspondance de / vers Bruxelles, aussi bien à Ath qu’à Jurbise.

2) Il existe effectivement une courbe de raccord entre la ligne 96 Bruxelles-Mons et la ligne 90 Jurbise-Ath qui permettrait de relier Bruxelles et Cambron-Casteau sans passer par la gare de Jurbise. Il s'agit de la courbe de raccord numérotée ligne 96/2. Cette ligne électrifiée est actuellement utilisée par le trafic marchandises.

3) Techniquement, il est possible de faire circuler des trains directs entre Bruxelles et Pairi Daiza via la ligne 96 et la ligne 96/2 qui permet d’éviter Jurbise. De tels trains ne font pas partie du plan de transport 2017-2020. La SNCB compte d’abord évaluer la nouvelle offre avant d’accroître celle-ci, si nécessaire, et uniquement si un business case laisse apparaître l’intérêt commercial.