Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-8561

de Guido De Padt (Open Vld) du 20 mars 2013

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, chargée de Beliris et des Institutions culturelles fédérales

Premiers secours en cas d'accident - Formation - Campagnes de sensibilisation

premiers secours
accident de transport
médecine d'urgence
sensibilisation du public

Chronologie

20/3/2013 Envoi question
28/4/2014 Fin de la législature

Question n° 5-8561 du 20 mars 2013 : (Question posée en néerlandais)

Selon une enquête réalisée par Touring et la Croix Rouge, les chiffres relatifs à la pratique des premiers secours sont alarmants. Seulement 14 pour cent des personnes interrogées savent quelles étapes elles doivent suivre et à peine 13 pour cent affirment pouvoir pratiquer un massage cardiaque. Plus d'un tiers ne connaissent pas le numéro d'urgence international 112. Ces chiffres ne sont cependant pas étonnants puisque plus de la moitié des belges n'ont jamais suivi un cours de premiers soins.

1) Une campagne de sensibilisation visant à encourager la population belge à suivre un cours de premier secours est-elle en cours ou prévoit-on de la lancer ?

2) L'État belge offre-t-il des cours gratuits, éventuellement en collaboration avec la Croix Rouge ou une autre organisation ? Si oui, à quelle fréquence et selon quelle répartition ?

3) Encourage-t-on les villes et les communes à organiser elles-mêmes, sur une base régulière, des cours gratuits pour leur population ?

4) Les cours de premiers secours sont-ils obligatoires pour les personnes qui exercent une profession ou des tâches où ils portent une certaine responsabilité envers les autres ? Par exemple les enseignants, les assistantes maternelles ou les dirigeants de mouvements de jeunesse ?

5) L'obligation de suivre des cours de premiers secours pour obtenir le permis de conduire, comme cela se pratique déjà en Allemagne et au Danemark, permettrait de relever les chiffres à long terme. Envisage-t-on d'introduire ce système dans notre pays ?