Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-8413

de Guido De Padt (Open Vld) du 8 mars 2013

au secrétaire d'État à l'Environnement, à l'Énergie et à la Mobilité, adjoint à la ministre de l'Intérieur et de l'Égalité des Chances, et secrétaire d'État aux Réformes institutionnelles, adjoint au premier ministre

Motocyclistes - Sécurité - Évolution - Campagnes

véhicule à deux roues
sécurité routière
statistique officielle
accident de transport
sensibilisation du public

Chronologie

8/3/2013 Envoi question
10/10/2013 Réponse

Question n° 5-8413 du 8 mars 2013 : (Question posée en néerlandais)

Le lancement d'une nouvelle campagne de sécurité routière à l'initiative de la Région wallonne met les motocyclistes sur le devant de la scène. Sur les routes wallonnes, 17 % des victimes mortelles sont des motocyclistes (toutes cylindrées confondues). Selon la Sofico, le taux de mortalité de ces derniers est 10, voire même 20 fois supérieur à celui des automobilistes. Entre-temps, le nombre de motocyclistes ne cesse de croître sur les routes wallonnes, à raison de 60 % pour les 20 dernières années. Dans 65 % des cas, les accidents ont impliqué d'autres usagers de la route. Les automobilistes représentent 80 % de ces derniers.

« Motard repéré = Accident évité », affirme le slogan de la nouvelle campagne, destiné à attirer l'attention des automobilistes sur la présence de motocyclistes sur les routes wallonnes et à encourager les motocyclistes à conduire de manière défensive.

1) En Wallonie, le nombre de motocyclistes a augmenté de 60 % lors des 20 dernières années. Des chiffres analogues sont-ils disponibles pour la Flandre ?

2) Parmi les victimes mortelles des routes flamandes, quel est le pourcentage de motocyclistes en 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012 ?

3) Parmi ces accidents mortels sur les routes flamandes en 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012, quel est le pourcentage de ceux causés par une collision avec un autre véhicule ?

4) A-t-on l'intention d'étendre à toute la Belgique cette campagne de promotion de la sécurité des motocyclistes ?

5) En France, le port d'une veste réfléchissante au dessus de la tenue de motocycliste est obligatoire depuis le 1er janvier 2013. Quelle est l'approche de notre pays à l'égard de la protection personnelle des motocyclistes ?

Réponse reçue le 10 octobre 2013 :

1) En 1990, les motocyclistes ont effectué 148 millions de kilomètres sur le réseau routier wallon. En 2010 (chiffres les plus récents), le nombre de kilomètres effectué par les motocyclistes s’est élevé à 588 millions. Il s’agit d’une augmentation de 296%, soit plus ou moins trois fois plus qu‘il y a 20 ans.

En Flandre, les motocyclistes ont effectué 177 millions de kilomètres en 1990. En 2010, ce chiffre s’est élevé à 664 millions. Il s’agit d’une augmentation de 276%, soit un peu moins qu’en Wallonie. 

2) Le nombre de motocyclistes tués est stable au fil des années. Mais le nombre total de décédés 30 jours connait une forte baisse. La part des motocyclistes dans le nombre total de décédés 30 jours augmente donc d’année en année. En 2011, les motocyclistes ont constitué 15% de l’ensemble des tués de la route. 

 

Année

 

Nombre de moto-cyclistes décédés 30 jours

 

Nombre total de décédés 30 jours

 

% des motocyclistes dans les décédés 30 jours

 

2007

58

528

11%

2008

57

495

12%

2009

74

479

15%

2010

54

437

12%

2011

66

430

15%

Source: Service public fédéral (SPF) Economie DGSIE / Infographie : Institut belge pour la sécurité routière (IBSR)

3) En 2011, 68% des accidents mortels avec au moins 1 motocycliste ont été causés par une collision avec un autre véhicule.

Année

 

 

Collision entre un moto-cycliste et un autre véhicule

 

Nombre total d’accidents avec motocycliste décédé

 

% de collision entre un motocycliste et un autre véhicule

 

2007

40

58

69%

2008

35

55

64%

2009

50

73

68%

2010

32

52

62%

2011

44

65

68%

Source: SPF Économie DGSIE / Infographie : IBSR

4) Dans le cadre de Go For Zero, l’IBSR a prévu des actions de sensibilisation axées sur le respect mutuel entre motards et automobilistes.

Cette thématique fera l’objet d’un communiqué de presse qui sera envoyé vers la fin du mois d’avril. Le site de Go For Zero sera mis à jour et des mini-films développés l’année dernière en collaboration avec le Motor Cycle Council seront réactivés par le biais d’un plan de communication online et via les réseaux sociaux de l’IBSR. Parallèlement, un emailing spécifique sera envoyé aux 30.000 abonnés de la base de données Go For Zero.

Les motards seront sensibilisés par le biais de canaux spécialisés (sites web et e-newsletters, affichettes et dépliants aux magasins spécialisés et auto-écoles). Des actions de sensibilisation seront aussi organisées sur plusieurs événements motos dès le mois de mai. 

5) L’obligation pour les motocyclistes de porter en France une veste rétro-réfléchissante a été supprimée.

En ce qui concerne l’infrastructure, tant la région flamande que la région wallonne sont occupées à remplacer les rails de protection en vue d’une meilleure protection des motocyclistes.

Les résultats de l’étude MOTAC (Motorcycle Accidents) seront présentés d’ici peu par l’IBSR. S’il ressort de cette étude que des mesures spécifiques en matière de sécurité routière doivent être prises, je suis le premier prêt à y réfléchir.