Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-7849

de Guido De Padt (Open Vld) du 21 janvier 2013

à la vice-première ministre et ministre de l'Intérieur et de l'Égalité des Chances

Comportements suspects - Signalements - Sensibilisation - Chiffres

police locale
lutte contre le crime
sensibilisation du public
répartition géographique
sécurité publique

Chronologie

21/1/2013 Envoi question
20/3/2013 Réponse

Question n° 5-7849 du 21 janvier 2013 : (Question posée en néerlandais)

On a beaucoup évoqué ces derniers temps le signalement de comportements suspects à la police. Dans ce contexte, il est important et intéressant de savoir dans quelle mesure cela se pratique actuellement.

1) Combien de signalements de « comportements suspects », ventilés par zone de police, la police locale a-t-elle reçus en 2009, 2010, 2011 et 2012 ?

2) Dans quelle mesure la ministre soutient-elle les initiatives des parquets, bourgmestres et autres qui incitent les citoyens à signaler de tels comportements ? A-t-elle l'intention de lancer des campagnes de sensibilisation ?

Réponse reçue le 20 mars 2013 :

L’honorable membre trouvera ci-après la réponse à sa question.

1. Au niveau national, je ne dispose pas des chiffres demandés. Dans la Banque de données nationale générale (BNG), seules les données des infractions, constatées par un procès-verbal, sont enregistrées. Les signalements des « gestions suspects » ne sont pas repris dans un procès-verbal. Ces signalements sont traités au niveau local et ne sont par conséquent pas enregistrés dans la BNG.

2. La circulaire ministérielle PLP du 10 décembre 2010 a étendu les possibilités de créer un Partenariats Locaux de Prévention (PLP) et actualisé les objectifs en la matière. Un PLP permet aux citoyens d’assumer une partie de la responsabilité en ce qui concerne leur propre sécurité et ce, dans un cadre structuré. Il est recommandé d’encourager les citoyens à signaler les agissements suspects aux services de police afin de recevoir du feed-back ou des conseils préventifs en la matière.

Je ne suis pas en mesure de prendre en charge les signalements intervenant dans le cadre d’ observations structurée, adressés à l’attention des autorités, qui ne relèvent pas de la circulaire ministérielle Partenariats Locaux de Prévention 2010. J’encourage la création des partenariats locaux de prévention comme le prévoit la circulaire susmentionnée.