Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-1826

de Guido De Padt (Open Vld) du 22 mars 2011

à la ministre de la Fonction publique et des Entreprises publiques

SNCB - Vélo emporté dans le train - Nombre - Vélos pliables

Société nationale des chemins de fer belges
transport de voyageurs
véhicule à deux roues
titre de transport
statistique officielle

Chronologie

22/3/2011 Envoi question
7/12/2011 Dossier clôturé

Aussi posée à : question écrite 5-1693
Réintroduite comme : question écrite 5-3945

Question n° 5-1826 du 22 mars 2011 : (Question posée en néerlandais)

Un usager des chemins de fer qui souhaite emporter son vélo dans le train a deux possibilités. Il peut acheter une « carte vélo-carte tandem » de cinq euros lui permettant d'effectuer un trajet simple avec un vélo ou un tandem. La seconde option consiste à acheter un « libre parcours d'un jour » qui lui permet d'emporter son vélo dans le train tout au long de la journée et à travers tout le pays. Ce libre parcours coûte huit euros.

De très nombreux voyageurs utilisent aujourd'hui un vélo pliable pour se déplacer. Ils emportent ce vélo pliable comme un bagage sans rien payer.

Je souhaiterais obtenir une réponse aux questions suivantes.

1. La ministre dispose-t-elle de statistiques sur le nombre de vélos transportés par la SNCB au cours des cinq dernières années, ventilées en fonction du type de carte de transport (carte vélo ou libre parcours) ? Dispose-t-elle d'informations sur le nombre de vélos pliables transportés au cours de cette même période ?

2. Estime-t-elle qu'il est question ici d'une discrimination entre les voyageurs qui emportent un vélo ? Pense-t-elle qu'il soit nécessaire de prendre des mesures ?