Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-171

de Guido De Padt (Open Vld) du 20 septembre 2010

au secrétaire d'État à la Mobilité, adjoint au Premier Ministre

Circulation - Circuler à contresens - Suicide

circulation routière
accident de transport
suicide
statistique officielle

Chronologie

20/9/2010 Envoi question
22/10/2010 Réponse

Question n° 5-171 du 20 septembre 2010 : (Question posée en néerlandais)

Différents journaux nationaux ont fait état à la mi-septembre d'un accident de la route mortel impliquant un conducteur fantôme.

Lors d'une collision frontale entre le conducteur fantôme d'un camion léger et d'une jeep comptant cinq passagers, trois personnes ont perdu la vie et trois autres ont été gravement blessées. Le parquet n'exclut pas que le conducteur fantôme voulait se suicider. En effet, il n'avait pas bouclé sa ceinture de sécurité, roulait beaucoup trop vite, avait freiné sur une très courte distance et ne résidait pas à son domicile officiel.

De plus, des témoins oculaires ont déclaré que le conducteur fantôme avait fait demi-tour sur l'autoroute elle-même et avait déjà donné auparavant l'impression de vouloir emboutir un camion.

D'après ce même article, on recenserait annuellement environ 400 conducteurs fantômes. La moitié d'entre eux font demi-tour avec leur voiture sur l'autoroute même pour éviter un bouchon, parce qu'ils ont manqué une sortie ou parce qu'ils se sont trompés en s'engageant sur l'autoroute. Heureusement, tous les conducteurs fantômes ne provoquent pas d'accident mais lorsque c'est le cas, les occupants ont peu de chances de survivre.

L'Institut belge pour la sécurité routière (IBSR) cite certaines techniques qui pourraient être appliquées pour réduire ce nombre :

1) l'introduction de dispositifs crevant les pneus;

2) des détecteurs électroniques sur les bretelles de sortie;

3) des panneaux d'interdiction dans le sens interdit à la circulation.

Voici mes questions.

1) Combien de conducteurs fantômes (ventilés selon qu'il s'agit de véhicules ou de cyclomoteurs) ont-ils été signalés en 2007, 2008, 2009 et au cours du premier semestre 2010? Combien de conducteurs fantômes ont-ils été interceptés?

2) Combien d'accidents impliquant des conducteurs fantômes (ventilés selon qu'il s'agit de véhicules ou de cyclomoteurs) se sont-ils produits en 2007, 2008, 2009 et au cours du premier semestre 2010 ? Je souhaite une répartition par mois et selon la gravité des blessures (mortelles, graves ou légères).

3) Combien de tentatives de suicide ont-elles été faites au cours de la même période par des conducteurs fantômes et des usagers de la route qui n'étaient pas des conducteurs fantômes? Combien ont eu une issue fatale ?

4) Quel est l'avis du secrétaire d'État compétent au sujet des propositions précitées ? Des mesures spécifiques sont-elles prises?

Réponse reçue le 22 octobre 2010 :

J’ai l’honneur de répondre à l’honorable membre ce qui suit:

Le nombre de conducteurs fantômes qui ont été interceptés par la police s’élève à 308 pour l’année 2007, 275 pour 2008 et 291 pour l’année 2009. Parmi ceux-ci, il n’y a aucun cyclomoteur.

Les tableaux ci-dessous indiquent le nombre d’accidents avec lésions corporelles, sur autoroute, impliquant un conducteur roulant à contresens en distinguant le nombre de tués, de blessés graves et de blessés légers, par année et par mois. Les chiffres de 2009 et 2010 ne sont pas encore disponibles.

Accidents avec lésions corporelles


Januari - Janvier

Februari - Février

Maart - Mars

April - Avril

Mei - Mai

Juni - Juin

Juli - Juillet

Augustus - Août

September - Septembre

Oktober - Octobre

November - Novembre

December - Décembre

Totaal - Total

2007

2

4

2

1

1

3

3

2

1


2

1

22

2008

2

1


2

2


3


1

1

2


14

Source: IBSR et Service public fédéral (SFP) Économie

Nombre de décédés dans les 30 jours


Januari- Janvier

Februari - Février

Maart - Mars

April - Avril

Mei - Mai

Juni - Juin

Juli - Juillet

Augustus - Août

September - Septembre

Oktober - Octobre

November - Novembre

December - Décembre

Totaal - Total

2007







2

1





3

2008

1



2






1



4

Source: IBSR et Service public fédéral (SFP) Économie

Nombre de blessés graves


Januari- Janvier

Februari - Février

Maart - Mars

April - Avril

Mei - Mai

Juni - Juin

Juli - Juillet

Augustus - Août

September - Septembre

Oktober - Octobre

November - Novembre

December - Décembre

Totaal - Total

2007






3


2





5

2008

1



3



3



1



8

Source: IBSR et Service public fédéral (SFP) Économie

Nombre de blessés légers


Januari- Janvier

Februari - Février

Maart - Mars

April - Avril

Mei - Mai

Juni - Juin

Juli - Juillet

Augustus - Août

September - Septembre

Oktober - Octobre

November - Novembre

December - Décembre

Totaal - Total

2007

5

6

5

6

1

1

4

1

1


2

1

33

2008

1

1



5


5


2


3


17

Source: IBSR et Service public fédéral (SFP) Économie

Le tableau ci-dessous reprend le type de véhicule conduit par le conducteur fantôme. Il s'agit dans la plupart des cas de voitures.

Nombre de conducteurs fantômes selon le type de véhicules


Personenwagens - voitures

Lichte vrachtwagens - camions légers

Vrachtwagens - camions

Bussen of autocars - bus ou autocars

Motorfietsen - motocyclettes

Bromfietsen A - cyclos A

Bromfietsen B - cyclos B

Fietsen - Vélos

Ander/ onbepaald - Autre/ indéterminé

Totaal - Total

2007

20

2

0

0

0

0

0

1

0

23

2008

9

3

1

0

1

0

0

0

0

14

Source: IBSR et Service public fédéral (SFP) Économie

Les chiffres relatifs au nombre de tentatives de suicides commises par des conducteurs fantômes et celles commises par de simples conducteurs (ceux qui choisissent de mettre fin à leurs jours en projetant, par exemple, leurs véhicules contre un arbre) ne sont pas disponibles.

Enfin, comme déjà répondu auparavant, les solutions pour lutter contre les conducteurs fantômes sont principalement infrastructurelles.

A cette fin, les gestionnaires mettent en œuvre diverses mesures pour limiter les risques de confusion et réduire le risque de conduite à contresens qui consistent notamment à séparer physiquement les accès des sorties au moyen de la plus grande distance possible, à améliorer la qualité des marquages, à placer des signaux d’interdiction C1 hautement réfléchissants, à veiller à la qualité de la signalisation directionnelle et des fléchages de présélection aux carrefours, à rappeler au sol des flèches de confirmation du sens de circulation dans les accès (entrées et sorties), à placer des panneaux spécifiques si les autres mesures paraissent insuffisantes (une main sur fond jaune), à améliorer l'éclairage, etc.

L’installation de dos d’âne crevant les pneus de véhicules qui roulent dans le mauvais sens présente plus d’inconvénients que d’avantages (obstacles pour les services de secours, dangereux pour les motards, etc.) tandis que les systèmes de sécurité électroniques sont coûteux et leur efficacité difficile à évaluer.

En tout cas, complémentairement aux adaptations de l’infrastructure, la diffusion immédiate d’informations par radioguidage en interrompant les autres émissions constitue une mesure supplémentaire très efficace.