Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-5954

de Dirk Claes (CD&V) du 7 décembre 2009

à la ministre de l'Intérieur

Coupe du monde de football 2018 - Exigences de la Fédération internationale de Football Association (FIFA) - Sécurité

manifestation sportive
organisation sportive
sécurité publique

Chronologie

7/12/2009 Envoi question (Fin du délai de réponse: 8/1/2010 )
3/5/2010 Réponse

Réintroduction de : question écrite 4-3500

Question n° 4-5954 du 7 décembre 2009 : (Question posée en néerlandais)

Notre pays a présenté officiellement sa candidature à l'organisation de la Coupe du monde de football 2018. L'organisation de cet événement sportif de masse exige une bonne préparation. Sur le plan de la sécurité également, on demande aux candidats de prendre les mesures qui s'imposent. Seuls les candidats ayant les meilleures qualifications se verront octroyer l'organisation de ce prestigieux tournoi. Il importe que la Belgique s'y prépare de manière optimale et qu'elle prenne d'ores et déjà les dispositions nécessaires.

1. Les exigences spécifiques que la Fédération internationale de Football Association (FIFA) impose aux organisateurs de la Coupe du monde sont-elles déjà connues ? Dans l'affirmative, quelles sont-elles ?

2. De quelle manière le gouvernement fédéral soutiendra-t-il notre candidature à l'organisation de la Coupe du monde 2018 ?

3. Le ministre peut-il indiquer que notre pays est prêt, y compris sur le plan de la sécurité et de la protection policière, à organiser la Coupe du monde 2018 ? Quelles mesures ont-elles déjà été prises à cet effet ?

4. Quels sont les organes qui préparent en détail le dossier présenté par notre pays pour l'organisation de la Coupe du monde 2018 ?

Réponse reçue le 3 mai 2010 :

L’honorable membre trouvera ci-après la réponse à sa question.

1. La Fédération Internationale de Football Association (FIFA) a récemment communiqué ses exigences aux candidats. Le comité organisateur belgo-néerlandais (Foundation Bid 2018/2020 Holland-Belgium) a communiqué ce paquet d’exigences à tous les services publics concernés. En ce qui concerne ma compétence (la sécurité), il est demandé une description de tous les services de sécurité en Belgique, la législation d’application en matière de sécurité lors des rencontres de football et en matière de fraude à la billetterie et un cautionnement sera présenté à ma signature en ce qui concerne les plans de sécurité à établir et les coûts qui y seront liés. Tous ces éléments sont actuellement étudiés par mes services en concertation avec les collègues des Pays-Bas.

2. Les différents départements apportent, chacun dans le cadre de ses compétences, le soutien nécessaire au comité organisateur belgo-néerlandais (Foundation Bid 2018/2020 Holland-Belgium) afin de préparer la candidature avec professionnalisme et efficacité. Étant donné les différents aspects dont il est question, la coordination est assurée par l’intermédiaire des services du premier ministre et sera inscrite, si nécessaire, à l’ordre du jour du Conseil des ministres.

3. Le paquet d’exigences de la FIFA est actuellement étudié par mes services, et sera ensuite discuté avec les Pays-Bas. Je pourrai après cette étape, prendre des décisions concrètes sur ce dossier

4. La coordination des préparatifs est assurée par le comité organisateur belgo-néerlandais (Foundation Bid 2018/2020 Holland-Belgium).