Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-4940

de Dirk Claes (CD&V) du 4 novembre 2009

à la ministre de l'Intérieur

Contrôles radar non annoncés - Panneaux de camouflage - Cause de situations de circulation dangereuses

appareil d'enregistrement
contrôle de police
sécurité routière
réglementation de la vitesse
contrôle de la circulation
autoroute

Chronologie

4/11/2009 Envoi question (Fin du délai de réponse: 4/12/2009 )
25/11/2009 Dossier clôturé

Réintroduite comme : question écrite 4-6046

Question n° 4-4940 du 4 novembre 2009 : (Question posée en néerlandais)

Le prédécesseur de la ministre au département de l'Intérieur, Guido De Padt, a reconnu le danger que représentent, sur autoroute, les contrôles radar non annoncés. Ils amènent souvent les automobilistes surpris à freiner brusquement, avec toutes les conséquences qui en découlent pour les conducteurs qui suivent. En raison de ce danger, des panneaux de camouflage ont été testés à différents noeuds routiers. Les voitures équipées d'un radar automatique étaient dissimulées par ces panneaux.

Des travaux routiers ont récemment été effectués sur l'autoroute E19 Anvers-Bruxelles. Des blocs de béton ont été installés, de sorte que la police ne peut plus effectuer de contrôles derrière le panneau de camouflage.

1. La ministre est-elle consciente du danger que constituent les contrôles radar non annoncés ?

2. Est-elle disposée à prendre des mesures pour réduire le plus possible le danger que constituent les contrôles radar non annoncés ? Quelles mesures prendra-t-elle ?

3. Sait-elle que les panneaux de camouflage situés le long de l'autoroute E19 Anvers-Bruxelles ne peuvent plus être utilisés ? Des alternatives sont-elles prévues ?

4. Connaît-on déjà les résultats du projet pilote relatif aux panneaux de camouflage ? Envisage-t-on d'étendre l'utilisation des panneaux de camouflage ? Où ces panneaux seront-ils placés ?