Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-4935

de Dirk Claes (CD&V) du 4 novembre 2009

au ministre de la Justice

Sûreté de l'État - Maroc - Relations difficiles - Causes, conséquences et mesures

sûreté de l'Etat
service secret
Maroc

Chronologie

4/11/2009 Envoi question (Fin du délai de réponse: 4/12/2009 )
25/11/2009 Dossier clôturé

Réintroduite comme : question écrite 4-5727

Question n° 4-4935 du 4 novembre 2009 : (Question posée en néerlandais)

M. Alain Winants, chef de la Sûreté de l'État, a récemment fait plusieurs déclarations sur les relations entre ses services et le Maroc. La collaboration entre la Sûreté de l'État et le Maroc se déroulerait de manière particulièrement difficile depuis quelque temps et il serait même question d'obstruction délibérée dans des dossiers importants. L'ambassadeur marocain Addahre a également déclaré que la collaboration ne se passait pas bien pour l'instant. Il serait entre autres question d'un refus d'échange d'informations.

1. Le ministre est-il au courant des difficultés actuelles entre les services belges et marocains de la Sûreté de l'État, comme Alain Winants l'a récemment déclaré ?

2. Sur quel plan ces difficultés se situent-elles ?

3. Quelles sont les causes de la situation actuelle et quelles en sont les conséquences concrètes ?

4. Quelles initiatives le ministre prendra-t-il pour optimaliser la situation à court et moyen termes afin d'améliorer les relations avec les services de renseignements et de sécurité étrangers ?