Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-4494

de Els Van Hoof (CD&V) du 23 septembre 2009

au vice-premier ministre et ministre de la Fonction publique, des Entreprises publiques et des Réformes institutionnelles

Infrabel - Louvain - Étude relative à la construction d'un tunnel en dessous des voies ferrées à la Naamsesteenweg - Conclusions

Société nationale des chemins de fer belges
tunnel

Chronologie

23/9/2009 Envoi question (Fin du délai de réponse: 22/10/2009 )
25/11/2009 Dossier clôturé

Réintroduite comme : question écrite 4-5796

Question n° 4-4494 du 23 septembre 2009 : (Question posée en néerlandais)

Chaque jour, des files se forment immanquablement dans la Naamsesteenweg, une grande artère de l'entité d'Heverlee, dans la commune de Louvain. Infrabel réalise une étude qui pourrait apporter une solution à ce problème. Elle analyse la possibilité de faire passer la Naamsesteenweg dans un tunnel sous les voies ferrées en relevant le niveau des voies. Ce tunnel serait important non seulement pour la fluidité du trafic mais aussi pour le projet de développement de la Van Arenbergplein, située à proximité : la construction d'un tunnel est une condition sine qua non pour la fluidité du trafic dans la Naamsesteenweg et pour l'embellissement rapide de la Van Arenbergplein par la ville de Louvain.

Mes questions sont les suivantes.

1. Dans quelle direction l'étude évolue-t-elle ? Quelles sont les conclusions intermédiaires ?

2. Quelle est l'incidence sur la gare d'Heverlee ? Des options prévoyant un détournement par la Kantineplein sont-elles prises en considération ?

3. Comment cette étude se poursuivra-t-elle et quand les résultats définitifs seront-ils publiés ?