SÉNAT DE BELGIQUE
________
Session 2009-2010
________
6 novembre 2009
________
SÉNAT Question écrite n° 4-4983

de Dirk Claes (CD&V)

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, chargée de l'Intégration sociale
________
Vaccinations - Contre-indication
________
vaccination
________
6/11/2009 Envoi question
25/11/2009 Dossier clôturé
________
Réintroduite comme : question écrite 4-5334
________
SÉNAT Question écrite n° 4-4983 du 6 novembre 2009 : (Question posée en néerlandais)

Aux Pays-Bas, les actions de l'association “verontruste moeders” ont suscité un profond émoi. Cette association s'oppose à la vaccination des jeunes contre différentes maladies, de même qu'aux campagnes de vaccination des autorités néerlandaises.

Il nous revient que le Rijksinstituut voor Volksgezondheid en Milieu (RIVM) s'inquiète du nombre croissant d'adeptes de ce groupement. Par le biais de différentes personnes de contact, qui organisent des conférences dans tout le pays, la population est appelée à ne plus faire vacciner les enfants et les jeunes; le programme de vaccination des autorités est également rejeté. Les raisons avancées sont d'une nature pseudoscientifique inquiétante et sont principalement fondées sur des sentiments d'angoisse et des contre-vérités scientifiques.

L'association “verontruste moeders” commence actuellement à retenir l'attention dans notre pays également. Par le biais de diverses soirées d'information en Brabant flamand, elle essaie de faire des adeptes. Elle oriente actuellement son discours sur les groupes cibles auxquels on conseille de se faire vacciner contre la grippe A/H1N1.

Le message véhiculé me semble très dangereux pour la santé publique. Les vaccins conseillés par les autorités ont prouvé leur utilité scientifique et médicale. Le fait que dans notre pays certains groupes influents invitent les parents à ne plus vacciner leurs enfants est préoccupant, a fortiori durant cette période où les autorités font tout pour apporter une réponse efficace au virus A/H1N1 et conseillent la vaccination contre la grippe. Il serait judicieux que la ministre prenne contact avec son collègue néerlandais pour échanger des informations concernant ce phénomène.

Je souhaiterais recevoir une réponse aux questions suivantes :

La ministre connaît-elle l'association “verontruste moeders” et son programme ou des organisations semblables ?

Quelle est sa position à l'égard de la propagation du message visant à ne plus faire vacciner les enfants et les jeunes ?

Est-elle au courant du fait que le message invitant à ne pas faire vacciner les enfants est également diffusé dans notre pays ?

Combien d'enfants n'ont-ils par reçu la vaccination en question en raison d'objections d'ordre moral ?