Le système D'Hondt : un exemple

Selon le système D'Hondt, on divise, pour chaque collège électoral (français et néerlandais) le nombre de voix en faveur de chaque parti, successivement par 1, 2, 3, 4, 5, etc. Les résultats de cette division, appelés les quotients électoraux, sont ensuite classés par ordre de grandeur pour tous les partis jusqu'à obtenir autant de quotients qu'il y a de sièges à attribuer. Le dernier quotient est appelé le diviseur électoral. Le nombre de sièges obtenus par chacun des partis est égal au nombre de fois que le nombre de ses voix peut être divisé par le diviseur électoral.


Exemple


Douze sièges sont à pourvoir lors d'une élection. Quatre partis se présentent (A, B, C et D). Les électeurs sont au nombre de 100. Le parti A obtient 40 voix, le parti B 30, le parti C 20 et le parti D 10.


Nombre de voix divisé par A B C D
1 40.0 30.0 20.0 10.0
2 20.0 15.0 10.0 5.0
3 13.3 10.0 6.6 3.3
4 10.0 7.5 5.0 2.5
5 8.0 6.0 4.0 2.0
6 6.6 5.0 3.3 1.6

L'ordre des quotients est le suivant : 40, 30, 20, 20, 15, 13, 3, 10, 10, 10, 10, 8 et 7,5. Le diviseur électoral (= le douzième quotient pris en considération pour l'obtention d'un siège) est égal à 7,5.


Le parti A obtient ainsi 5 sièges, le parti B 4 sièges, le parti C 2 sièges et le parti D un seul siège.


S'il arrive que plusieurs partis obtiennent le même quotient pour le dernier siège à attribuer, ce siège est dévolu au parti ayant recueilli le plus grand nombre de voix. Dans l'exemple ci-dessus, ce serait le cas si seulement 7, 8, 9 ou 10 sièges étaient à pourvoir (le diviseur électoral serait alors de 10). Si les différents partis ont obtenu le même nombre de voix, le siège revient au candidat qui a récolté le plus grand nombre de voix de préférence. Si ce nombre de voix est identique pour les différents candidats, le siège est finalement attribué au candidat le plus âgé.


Le système D'Hondt : un exemple


Répartition des sièges au Sénat en 2010 : application du système D'Hondt au collège électoral néerlandais


Répartition des sièges au Sénat en 2010 : application du système D'Hondt au collège électoral français


Quels candidats sont-ils élus directement comme sénateur ?