De fraîche date

Opposition au décret Suykerbuyk

Le décret "Suykerbuyk" du Parlement flamand suscite beaucoup d'opposition.

Ce décret a été adopté grâce à une majorité de rechange composée du CVP, du Vlaams Blok et de la Volksunie. Il vise a accorder une indemnité annuelle de 20.000 francs à quelques centaines d'anciens collaborateurs réhabilités qui se trouvent dans une situation précaire.

Cette mesure suscite une vive opposition principalement parmi les anciens combattants et les victimes du régime nazi parce qu'elle mettrait, selon eux, sur le même pied des anciens collaborateurs et des victimes de la deuxième Guerre mondiale.

Le sénateur Michel Foret (PRL-FDF) est parvenu à réunir les signatures de 48 sénateurs pour soutenir la motion qu'il avait déposée. Tous les sénateurs francophones ainsi que les sénateurs du SP, d'Agalev et 7 sénateurs VLD ont ainsi signé la motion.

La majorité des deux tiers étant ainsi atteinte (48 signataires sur 71 sénateurs), le président Frank Swaelen saisira, au nom du Sénat, la Cour d'arbitrage pour lui demander d'annuler le décret en question.

 

Le roi Albert II au Conseil de l'Europe

"Le Conseil de l'Europe a un rôle concret à jouer dans la repression des abus contre les enfants et la lutte contre la pornographie enfantine. Une telle approche internationale nécessite l'élaboration de normes pénales contraignantes et applicables à tous les pays européens."

C'est ce qu'a déclaré le roi Albert II à l'occasion de sa visite à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe à Strasbourg.

Les sénateurs suivants siègent au sein de cette assemblée : Paul Staes (CVP), Robert Urbain (PS) et Leo Goovaerts (VLD).

Suppléants : Johan Weyts (CVP), Lydia Maximus (SP), Armand De Decker (PRL-FDF) et Charles-Ferdinand Nothomb (PSC).

 

Recommandations pour une politique d'asile plus humaine

Après notre interview de la sénatrice PS Anne-Marie Lizin (cf. p. 22), la commission de l'Intérieur a organisé une conférence de presse pour commenter les recommandations qu'elle avait formulées dans son rapport sur la politique en matière d'asile.

D'après ces recommandations, l'aide médicale urgente, la nourriture et le vêtement doivent être assurés pour tous les réfugiés, même ceux qui sont sans papiers. Accorder une aide humanitaire à ces personnes ne devrait plus constituer une infraction.

 

Internet

"Internautes de tous les pays, unissez-vous !"

Sur l'Internet, vous pouvez entrer en discussion avec le Sénat. Vous préférez écrire ? Utilisez notre fax vert gratuit, ou envoyez-nous une lettre. Le Sénat vous écoutera et réagira.

Le Sénat et les sénateurs sont prêts à engager un vrai dialogue avec vous. Communiquez-nous vos remarques sur le Sénat ou les sénateurs. Nous y répondrons ou les transmettrons à un sénateur, un groupe politique ou une commission. Si vous désirez une réponse personnelle, envoyez-nous un texte signé avec mention de votre adresse. Laissez-nous le temps de réagir.

Service d'Information du Sénat
Rue de Louvain 7, 1009 Bruxelles
fax vert gratuit 0800/90989
e-mail : info@senate.be

Souhaitez-vous
recevoir
ce périodique

Contactez-nous:

* Questure du Sénat,
à l'attention du fonctionnaire d'information,
rue de Louvain 7, 1009 Bruxelles

* fax 02/501.72.16
à l'attention du fonctionnaire d'information

* courrier électronique: info@senate.be

Etes-vous enseignant ?

À quelle école ?

Quelle est votre discipline ? 


Nederlandse tekst


Commentaires au webmaster