Questions et Réponses

Sénat de Belgique


Bulletin 2-28

SESSION DE 2000-2001

Ministre de l'Intérieur

Question nº 951 de M. Verreycken du 8 décembre 2000 (N.) :
Centre d'asile sur la rive gauche d'Anvers.

Un centre d'asile vient d'être ouvert sur la rive gauche à Anvers. Les protestations du voisinage ont été calmées par la promesse qu'il s'agissait d'un centre « temporaire » pour accueillir des victimes de la guerre du Kosovo. Évidemment, après le départ des Kosovars, qui eux étaient de véritables réfugiés, le centre est devenu un centre permanent pour des demandeurs d'asile qui, en majeure partie, n'en sont pas de véritables.

L'honorable ministre pourrait-il répondre aux questions concernant le centre d'asile de la rive gauche à Anvers :

1. Quelle est la capacité maximale d'accueil de ce centre ? Ce maximum a-t-il déjà été atteint ?

2. Depuis le départ des réfugiés kosovars, combien de personnes l'autorité fédérale a-t-elle déjà installées pour une durée plus ou moins longue dans ce centre d'asile ? La question ici ne porte pas sur la capacité maximale à un moment donné, mais bien sur le nombre total de personnes qui, jusqu'à présent, ont séjourné plus ou moins longtemps dans ce centre.

3. De quelle nationalité étaient les personnes visées à la question nº 2 ?

4. Combien de ces personnes ont quitté définitivement le centre pour une destination inconnue ?

5. Pour combien de personnes qui ont séjourné quelque temps dans ce centre la procédure de demande d'asile a-t-elle entre-temps été clôturée ?

6. Combien de ces personnes se sont-elles vu reconnaître le statut de réfugié politique ? Où se sont-elles établies dans l'intervalle ?

7. Combien de ces personnes ont-elles reçu l'ordre de quitter le territoire ?

8. Pour combien de ces personnes l'ordre de quitter le territoire a-t-il été suivi d'un retour effectif volontaire ?

9. Pour combien de ces personnes l'ordre de quitter le territoire a-t-il été suivi d'une expulsion effective forcée ?

10. À combien s'élève le coût annuel de ce centre d'asile ?