Questions et Réponses

SÉNAT DE BELGIQUE


Bulletin 3-77

SESSION DE 2006-2007

Questions posées par les Sénateurs et réponses données par les Ministres (Art. 70 du règlement du Sénat)

(Fr.): Question posée en français - (N.): Question posée en néerlandais


Secrétaire d'État aux Entreprises publiques, adjoint à la ministre du Budget et de la Protection de la consommation

Question nº 3-2734 de M. Noreilde du 24 mai 2005 (N.) :
Liaison ferroviaire entre Gand et Eeklo. — Gain de temps par gare. — Nouveaux arrêts. — Réouverture de la gare de Evergem.

À la fin de l'année dernière, ont couru des bruits favorables à propos de la possibilité d'établissement dans le centre d'Evergem d'un nouvel arrêt sur la ligne Gand-Eeklo. Selon l'administration communale, le comité de ligne et la province, il semble que la direction de la SNCB pour la Flandre orientale soit acquise à cette idée.

Mais cette direction de Flandre orientale affirmait alors que l'accord de la SNCB au niveau national était nécessaire. Elle a demandé en outre de disposer de suffisamment d'argent (120 000 euros) pour rendre la gare à nouveau utilisable, par exemple, pour la construction d'un nouveau quai et pour l'exploitation de la gare.

À la question de cette direction de savoir si suffisamment d'habitants d'Evergem utiliseraient cet arrêt supplémentaire, l'administration répondit, par la voix de l'échevin compétent : « Dans la zone de la Hekstraat, il est prévu à terme la construction de 220 logements sociaux. Au surplus, il y a entre Evergem et Belzele une zone d'extension d'habitat d'environ dix-sept hectares où pourront venir habiter dans le futur encore plus d'utilisateurs potentiels du train ».

De surcroît, la direction des chemins de fer de Flandre orientale ne craint pas que des voyageurs qui prennent le train dans d'autres gares cessent de le prendre à cause du trop grand nombre d'arrêts, car pour l'instant la ligne 58 de Gand vers Eeklo est complètement rénovée. Un accroissement de la vitesse est l'un des buts poursuivis. Cette vitesse est actuellement encore de 70 km/h. En juin, elle devrait atteindre les 90 km/h, et même 120 km/h en 2008, ce qui raccourcira donc de toute manière la durée du trajet.

En conséquence, je souhaiterais obtenir de l'honorable ministre une réponse aux questions suivantes :

1. Où en est le dossier des travaux sur la ligne Gand-Eeklo ? Quelles sont les phases de ces travaux ? Quels seront les gains de temps dont bénéficieront les voyageurs pour chaque gare et/ou arrêt supplémentaire ? Le calendrier des travaux proposé est-il tenable ?

2. Dans le cadre du contrat de gestion avec la SNCB, les moyens nécessaires à la rénovation de la gare d'Evergem ont-ils été libérés ? Si oui, quels sont le budget et le calendrier ?

Réponse : En réponse à ses questions, j'ai l'honneur de communiquer les éléments suivants à l'honorable membre.

1. Les travaux de renouvellement sur la ligne 58 sont terminés. À cette occasion, le quai de Waarschoot a également été rénové, et le quai de Sleidinge a été déplacé. Le renouvellement des voies permet de rétablir la vitesse antérieure de la ligne qui s'élève à 90 km/h, mais limitée temporairement à 70 km/h. Ce qui offre un gain de temps de 2 minutes.

Le timing pour le relèvement de la vitesse de la ligne à 120 km/h dépend dans une large mesure de la protection qui peut être réalisée à hauteur des passages à niveau. Afin de garantir la sécurité du trafic ferroviaire à une vitesse plus élevée, un certain nombre de passages à niveau passe dans une catégorie supérieure, d'autres sont supprimés, et ce à la charge du SFP Mobilité et Transports. Les procédures permettant de supprimer ces passages à niveau sont en cours.

2. Le point d'arrêt d'Evergem sera rouvert à partir du 1er juin 2007. Un budget de 150 000 euros est prévu en vue de l'aménagement d'un quai entièrement neuf doté de tout l'équipement requis (abri, éclairage, sonorisation) et d'un escalier d'accès à ce quai (103 000 euros en 2006 et le reste en 2007).