Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-9716

de Louis Ide (N-VA) du 19 juillet 2013

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, chargée de Beliris et des Institutions culturelles fédérales

la prescription de médicaments à base de dompéridone

Agence fédérale des médicaments et des produits de santé
médicament
maladie cardio-vasculaire
risque sanitaire
surveillance des médicaments

Chronologie

19/7/2013 Envoi question
2/9/2013 Réponse

Requalification de : demande d'explications 5-3821

Question n° 5-9716 du 19 juillet 2013 : (Question posée en néerlandais)

On pense que les médicaments à base de dompéridone peuvent causer des problèmes cardiaques parfois fatals. À la suite d'annonces en ce sens, vous avez décidé de soumettre à prescription la délivrance de médicaments à base de dompéridone.

Outre ces annonces relatives à des troubles cardiaques, certains pharmacologues affirment que la dompéridone n'est pas plus efficace qu'un placebo. Si tel est le cas, un médecin ne peut évidemment plus conseiller ce médicament à ses patients.

Avec toutes ces informations, il devient très difficile pour les médecins de savoir que penser de la prise de dompéridone par leurs patients.

Ma question est donc la suivante : l'AFMPS donnera-t-elle aux médecins des directives quant à l'usage de la dompéridone ?

Réponse reçue le 2 septembre 2013 :

Une révision des médicaments comprenant du dompéridom est en cours à l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le Comité pour l'Évaluation des Risques en matière de Pharmacovigilance (PRAC) évalue toutes les données disponibles sur le fonctionnement et la sécurité. La recommandation du PRAC est attendue pour le mois de septembre (2013). L’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) informera à ce moment-là les professionnels de la santé et les patients des décisions européennes qui devront être exécutées en Belgique.