Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-9680

de Louis Ide (N-VA) du 19 juillet 2013

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, chargée de Beliris et des Institutions culturelles fédérales

l'imagerie médicale

diagnostic médical
statistique de la santé
répartition géographique
matériel médical

Chronologie

19/7/2013 Envoi question
2/9/2013 Réponse

Requalification de : demande d'explications 5-3748

Question n° 5-9680 du 19 juillet 2013 : (Question posée en néerlandais)

J'ai déjà posé cette année une série de questions écrites concernant l'imagerie médicale, questions auxquelles à ce jour, je n'ai pas encore obtenu de réponse (5-5925 et 5-7000).

Je souhaiterais y ajouter les questions suivantes.

On sait que le patient ne sera soumis à aucun rayonnement nocif lors d'un examen RMN. On procède toutefois encore à de nombreux CT-scans parce que l'on ne dispose d'aucune capacité RMN, ou alors, insuffisante, ou simplement dans l'attente d'un autre examen.

C'est pourquoi je voudrais connaître le nombre de CT-scans qui sont suivis d'un examen RMN, pour le même patient, dans un délai de six mois. Je souhaiterais obtenir ces données, pour la Belgique, la Flandre, la Wallonie, les hôpitaux néerlandophones à Bruxelles, les hôpitaux francophones à Bruxelles et ce, pour les années 2008, 2009, 2010, 2011.

Réponse reçue le 2 septembre 2013 :

Nous nous basons sur l’étude « Imagerie médicale » financée par l’Institut national d'assurance maladie-invalidité (INAMI) (Numéro de projet 200912). Cette étude utilise l’échantillon permanent représentant 1/40ème de la population belge. La période prise en compte est la période 2002-2008. Nous concentrons notre analyse sur la répétition d’examens de CT et de RMN espacés de maximum 180 jours. Nous définissons une « batterie d’examens mixtes » comme une batterie d’examens comportant au moins un CT et un RMN. Il faut encore noter que tous les examens de CT et de RMN sont pris en compte, indépendamment de la région anatomique. En d’autres termes, des examens réalisés dans le délai de 180 jours pour des pathologies différentes seront considérés comme faisant partie de la même batterie d’examens.

Sur la période étudiée (2002-2008, soit sept ans), 19 565 « batteries d’examens mixtes » composées de 62 505 examens dont 36 876 CT et 25 629 RMN ont été réalisées en Belgique. Sur base du tableau 1, nous pouvons constater que dans près de la moitié des cas, la « batterie d’examens mixtes » se compose de plus de deux examens.

Tableau 1

 

 

Nombre RMN dans la batterie d'examens

 

 

1

2

>2

Total

Nombre CT dans la batterie d'examens

1

10.367

(53%)

1.390

(7%)

374

(2%)

12.131

(62%)

2

3.035

(16%)

660

(3%)

243

(1%)

3.938

(20%)

>2

2.229

(11%)

758

(4%)

509

(3%)

3.496

(18%)

Total

15.631

(80%)

2.808

(14%)

1.126

(6%)

19.565

(100%)

Le tableau 2 permet d’analyser la chronologie des examens dans les « batteries mixtes ». Nous constatons ainsi que dans 35 %, le dernier examen de la batterie est un CT. En d’autres termes, dans au moins un cas sur trois, un CT a été réalisé moins de 180 jours après une RMN. Cette proportion augmente au cours de toute la période (30 % en 2002 à 41 % en 2008).

Tableau 2

 

Dernier examen de la batterie

CT/total

Année

RMN

CT

 

2002

1.134

487

 

30%

2003

1.473

736

 

33%

2004

1.686

798

 

32%

2005

1.742

902

 

34%

2006

1.859

1.008

 

35%

2007

2.143

1.188

 

36%

2008

2.619

1.790

 

41%

Total 2002-2008

12.656

6.909

 

35%

Nous avons également analysé la répartition des examens CT selon le lieu où ils sont réalisés (centre avec ou sans agrément RMN) et leur position chronologique dans la batterie d’examen (1er examen, dernier examen, ou examen intermédiaire entre un premier examen et un dernier examen). Sur base du tableau 3, nous pouvons constater que lors de batteries avec succession de CT et RMN espacés de moins de 180 jours, près de 3/4 des CT sont effectués dans des centres qui disposent d’un agrément RMN.

Tableau 3

 

Centres avec agrément

RMN

Centres sans

agrément

RMN

% de CT dans des

centres

avec agrément RMN

CT en 1er examen

10.170

4.758

68%

CT intermédiaire

11.496

3.543

76%

CT en dernier examen

5.247

1.662

76%

Total

26.913

9.963

73%

Le graphique ci-dessous donne la répartition régionale (selon l’adresse du patient) des examens CT et RMN réalisés dans le cadre de « batteries d’examens mixtes ».

Dans les trois régions, les CT sont réalisés plus fréquemment que les RMN lors de successions de CT + RMN. Environ les 3/4 des 1er examens (en bleu) sont réalisés sur un CT, le dernier examen (en vert) est réalisé dans plus de 1/3 des cas sur une CT, et lorsque plus de deux examens se succèdent, près de 2/3 des examens intermédiaires supplémentaires (en rouge) sont réalisés sur des CT. Ces proportions sont proches dans les trois régions.