Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-8684

de Louis Ide (N-VA) du 12 avril 2013

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, chargée de Beliris et des Institutions culturelles fédérales

Médecins et dentistes - Contingent - Surplus - Simulation

dentiste
médecin
sélection des élèves
accès à la profession
enseignement médical
médecine générale

Chronologie

12/4/2013 Envoi question
20/11/2013 Requalification
7/1/2014 Réponse

Requalifiée en : demande d'explications 5-4291

Question n° 5-8684 du 12 avril 2013 : (Question posée en néerlandais)

Dans ma demande d'explications n°5-1367, je demandais une simulation du surplus enregistré dans le contingent tant des médecins que des dentistes en y intégrant les dernières inscriptions dans les universités et les décisions sur le contingentement qui en découlent. La ministre m'a fourni une réponse aux deux questions. Entre-temps cette simulation nécessite une actualisation (J'ai reçu la réponse en novembre 2011.)

J'aimerais donc une simulation plus récente.

Voici donc en conséquence ma question à la ministre :

Est-il possible d'obtenir une simulation du surplus enregistré dans le contingent tant des médecins que des dentistes en y intégrant les données d'inscriptions les plus récentes.

Réponse reçue le 7 janvier 2014 :

En réponse à cette question, je suis en mesure à l’heure actuelle, de vous communiquer le suivi du contingentement-lissage des médecins et des dentistes sur la base des données enregistrées au 31 décembre 2012.

1) Contingentement-Lissage-Simulation des médecins.

Les tableaux 1, 2 et 3 fournis en annexe présentent le solde provisoire du mouvement de lissage jusqu’au 31 décembre 2012, respectivement pour la Communauté flamande, la Communauté française et la Belgique. Ces tableaux sont tirés du rapport annuel 2012 de la Commission de Planification de l’offre médicale publié en octobre 2013.

Les conclusions concernant le contingentement jusqu'à ce jour sont les suivantes:

2) Contingentement-Lissage-Simulation des dentistes.

Depuis la publication de l’arrêté royal du 18 août 2011 relatif à la planification de l'offre de l'art dentaire qui instaure un nouveau calcul des données depuis le 1er janvier 2008, mes services assurent un suivi harmonisé des données dont vous trouverez les principales conclusions ci-dessous. Le tableau 4 reprend les quotas tels qu’ils sont prévus dans cet arrêté. Les tableaux 5 et 6 illustrent, pour les deux Communautés, l’état des stages des dentistes avec diplômes belges obtenus à partir du 1er janvier 2008, et ainsi que le mouvement de lissage jusqu’en 2012 inclus. Ces tableaux sont tirés du rapport annuel 2012 de la Commission de Planification de l’offre médicale publié en octobre 2013.

En conclusion, le nombre total de dentistes débutant une formation pour l’obtention d’un agrément est actuellement inférieur au total des quotas. En Communauté flamande, ce déficit tend à augmenter, mais les projections du nombre de diplômés à venir montrent que ce déficit pourrait se réduire avant 2020. En Communauté française, le déficit est moindre et les projections du nombre de diplômés à venir montrent que ce déficit sera rapidement rattrapé et qu’à politique égale, le solde pourrait même devenir un excédent.

Les quotas annuels de dentistes débutant une formation pour l’obtention d’un agrément en parodontologie ou en orthodontie ne sont jamais dépassés, et même rarement atteints, et ce dans les deux Communautés linguistiques.

ANNEXE

MEDECINS

Tableau 1: La réalisation de la planification de l'offre en Communauté flamande: aperçu global

Communauté flamande

 

 

(1) 

2008

2004-2008

2009

2004-2009

2010

2004-2010

2011

2004-2011

2012

2004-2012

 

 

Total cumulé

 

Total cumulé

 

Total cumulé

 

Total cumulé

 

Total cumulé

Nombres maximums

(art. 3)

N

454

 

454

 

454

 

454

 

534

 

O

374

 

458

 

553

 

597

 

660

 

-80

-319

(2)

4

-315

+99

(-216-153)=

- 369

(4)

+143

-226

+126

-100

Nombres minimaux (art. 4)

Médecins généralistes 

N

180

 

180

 

180

 

180

 

180

 

O

110

 

130

 

168

 

195

 

210

 

-70

-344

(3)

-50

-394

-12

-406

+15

-391

+30

-361

Psychiatrie

infanto-juvénile

N

12

 

12

 

12

 

12

 

12

 

O

10

 

14

 

9

 

12

 

14

 

-2

-2

2

0

-3

-3

0

-3

+2

-1

Médecine aiguë

N

6

 

6

 

12

 

12

 

12

 

O

8

 

6

 

8

 

6

 

8

 

2

+2

0

+2

-4

-2

-6

-8

-4

-12

Médecine d'urgence

N

3

 

3

 

6

 

6

 

6

 

O

7

 

6

 

9

 

5

 

19

 

4

+4

3

+7

+3

+10

-1

+9

+13

+22

 

 

N

 

 

 

 

12

 

12

 

12

 

 

Gériatrie

O

 

 

 

 

2

 

1

 

0

 

 

 

 

 

 

 

-10

-10

-11

-21

-12

-33

(1) N= contingent normé; O= contingent observé; ∆ (delta) = la différence (O-N)

(2) Le solde 2004-2007 était de ( -239).

(3) Le solde 2004-2007 était de ( -274).

(4) En 2010, on a appliqué la correction de (-153) afin de décompter les détenteurs d’un mandat de recherche (remplacement des mandats scientifiques conforme à l’art.7, 2°) ainsi que les médecins engagés par le ministère de la défense (exemption conforme à l’art.5, 5°) qui avaient été sélectionnés pendant la période 2004-2010. A partir de 2011, ces remplacements et exemptions sont intégrés dans le calcul du contingent observé (O).

Tableau 2: La réalisation de la planification de l'offre en Communauté française: aperçu global

Communauté française

 

 

(1) 

2008

2004-2008

2009

2004-2009

2010

2004-2010

2011

2004-2011

2012

2004-2012

Total cumulé

Total cumulé

Total cumulé

Total cumulé

 

Total cumulé

Nombres maximums

 (art. 3)

N

303

 

303

 

303

 

303

 

356

 

O

343

 

358

 

406

 

447

 

432

 

40

37

(2)

55

92

+103

(+195 – 86) =+109

(4)

+144

+253

+76

+329

Nombres minimaux (art. 4)

Médecins généralistes 

N

120

 

120

 

120

 

120

 

120

 

O

117

 

108

 

106

 

122

 

123

 

-3

-75

(3)

-12

-87

-14

-101

+2

-99

+3

-96

Psychiatrie infanto-juvénile

N

8

 

8

 

8

 

8

 

8

 

O

9

 

8

 

7

 

9

 

4

 

1

+1

0

+1

-1

0

+1

+1

-4

-3

Médecine aiguë

N

4

 

4

 

8

 

8

 

8

 

O

5

 

5

 

2

 

1

 

4

 

1

+1

1

+2

-6

-4

-7

-11

-4

-15

Médecine d'urgence

N

2

 

2

 

4

 

4

 

4

 

O

5

 

8

 

15

 

16

 

15

 

 

3

+3

6

+9

+11

+20

+12

+32

+11

+43

 

Gériatrie

N

 

 

 

 

8

 

8

 

8

 

 

 

O

 

 

 

 

4

 

7

 

7

 

 

 

 

 

 

 

-4

-4

-1

-5

-1

-6

(1) N= contingent normé; O= contingent observé; ∆ (delta) = la différence (O-N)

(2) Le solde 2004-2007 était de ( -3).

(3) Le solde 2004-2007 était de ( -72).

(4) En 2010, on a appliqué la correction de (-86) afin de décompter les détenteurs d’un mandat de recherche (remplacement des mandats scientifiques conforme à l’art.7, 2°) ainsi que les médecins engagés par le ministère de la défense (exemption conforme à l’art.5, 5°) qui avaient été sélectionnés  pendant la période 2004-2010. A partir de 2011, ces remplacements et exemptions sont intégrés dans le calcul du contingent observé (O).

Tableau 3: La réalisation de la planification de l'offre pour la Belgique: aperçu global

Belgique

 

 

 (1) 

2008

2004-2008

2009

2004-2009

2010

2004-2010

2011

2004-2011

2012

2004-2012

Total cumulé

 

Total cumulé

 

Total cumulé

 

Total cumulé

 

Total cumulé

Nombres maximums

(art. 3)

N

757

 

757

 

757

 

757

 

890

 

O

717

 

816

 

959

 

1044

 

1092

 

-40

-282

(2)

59

-223

+202

-260

(4)

+287

+27

+202

+229

Nombres minimaux (art. 4)

Médecins généralistes 

N

300

 

300

 

300

 

300

 

300

 

O

227

 

238

 

274

 

317

 

333

 

-73

-419

(3)

-62

-481

-26

-507

+17

-490

+33

-457

Psychiatrie infanto-juvénile

N

20

 

20

 

20

 

20

 

20

 

O

19

 

22

 

16

 

21

 

18

 

-1

-1

2

1

-4

-3

+1

-2

-2

-4

Médecine aiguë

N

10

 

10

 

20

 

20

 

20

 

O

13

 

11

 

10

 

7

 

12

 

3

+3

1

+4

-10

-6

-13

-19

-8

-27

Médecine d'urgence

N

5

 

5

 

10

 

10

 

10

 

O

12

 

14

 

24

 

21

 

34

 

7

+7

9

+16

+14

+30

+11

+41

+24

65

 

 

N

 

 

 

 

20

 

20

 

20

 

 

Gériatrie

O

 

 

 

 

6

 

8

 

7

 

 

 

 

 

 

 

-14

-14

-12

-26

-13

-39

(1) N= contingent normé; O= contingent observé; ∆ (delta)= la différence (O-N)

(2) Le solde 2004-2007 était de ( -242).

(3) Le solde 2004-2007 était de ( -346).

(4) En 2010, on a appliqué la correction de (-239) afin de décompter les détenteurs d’un mandat de recherche (remplacement des mandats scientifiques conforme à l’art.7, 2°) ainsi que les médecins engagés par le ministère de la défense (exemption conforme à l’art.5, 5°) qui avaient été sélectionnés pendant la période 2004-2010. A partir de 2011, ces remplacements et exemptions sont intégrés dans le calcul du contingent observé (O).

DENTISTES

Tableau 4: Quotas annuels des dentistes ( arrêté royal du 19 août 2011)

 

 

Années

2008 à 2010

2011 à 2013

2014 à 2016

2017 à 2020

Accès à la formation (art.1 - 4)

Nombre global

Belgique

140

150

160

180

Communauté flamande

84

90

96

108

Communauté française

56

60

64

72

Accès à la formation (art. 1-4)

Communauté flamande

Dentistes généralistes

70

74

80

92

Dentistes spécialistes en parodontologie

7

7

7

7

Dentistes spécialistes en orthodontie

7

9

9

9

Communauté française

Dentistes généralistes

46

48

52

60

Dentistes spécialistes en parodontologie

5

5

5

5

Dentistes spécialistes en orthodontie

5

7

7

7

Tableau 5: Communauté flamande: nombres de plans de stages des dentistes diplômés à partir du 1er janvier 2008  et réalisation de la planification de l’offre par lissage ( arrêté royal du 19 août 2011).

Communauté flamande

Année

2008

2009

2010

2011

2012

Dentistes généralistes

49

54

81

68

73

Dentistes spécialistes en parodontologie

4

5

6

7

7

Dentistes spécialistes en orthodontie

4

7

2

8

3

TOTAL

57

66

89

83

83

Quota

84

84

84

90

90

20% du Quota

17

17

17

18

18

Surplus= Total- Quota

-27

-18

5

-7

-7

Surplus à reporter à partir de 2008 en tenant compte du surplus de 20%

-17

-17

+5

-7

-7

Surplus cumulé  à reporter à partir de 2008 en tenant compte du surplus de 20%

-17

-34

-29

-36

-43

Sur fond blanc, ce sont les nombres réels des stages déposés.

Sur fond grisé, ce sont les nombres obtenu lors du calcul des 20 % du quota et du surplus cumulé à partir de 2008 prévu par l’arrêté royal du 19 août 2011.

Tableau 6: Communauté française: nombres de plans de stages des dentistes diplômés à partir du 1er janvier 2008 et réalisation de la planification de l’offre par lissage (arrêté royal du 19 août 2011).

Communauté française

Année

2008

2009

2010

2011

2012

Dentistes généralistes

30

57

55

42

48

Dentistes spécialistes en parodontologie

3

1

1

3

2

Dentistes spécialistes en orthodontie

6

6

6

5

6

TOTAL

39

64

62

50

56

Quota

56

56

56

60

60

20% du Quota

12

12

12

12

12

Surplus= Total- Quota

-17

8

6

-10

-4

Surplus à reporter à partir de 2008 en tenant compte du surplus de 20%

-12

8

6

-10

-4

Surplus cumulé à reporter à partir de 2008 en tenant compte du surplus de 20%

-12

-4

2

-8

-12

Sur fond blanc, ce sont les nombres réels des stages déposés.

Sur fond grisé, ce sont les nombres obtenu lors du calcul des 20 % du quota et du surplus cumulé à partir de 2008 prévu par l’arrêté royal du 19 août 2011.