Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-7648

de Louis Ide (N-VA) du 24 décembre 2012

à la ministre de la Justice

Internés - Loi du 21 avril 2007 relative à l'internement des personnes atteintes d'un trouble mental - Lacunes

établissement psychiatrique
intégration sociale
profession de la santé
internement psychiatrique
défense sociale

Chronologie

24/12/2012 Envoi question
21/6/2013 Requalification

Requalifiée en : demande d'explications 5-3769

Question n° 5-7648 du 24 décembre 2012 : (Question posée en néerlandais)

Cette question reprend la question écrite n° 5-4217 relative aux internés et aux institutions pour internés mais vise à obtenir davantage d'explications, plus particulièrement en ce qui concerne les lacunes de la loi du 21 avril 2007 relative à l'internement des personnes atteintes d'un trouble mental.

La ministre a-t-elle déjà pu étudier les lacunes de la loi du 21 avril 2007 et est-elle disposée à les combler ? Mes questions concrètes à ce propos sont les suivantes :

1)Où en est  l'implication des dispensateurs de soins, en l'occurrence les médecins et, plus spécifiquement, le généraliste/psychiatre/psychologue de l'interné concerné ?

2) La ministre admet-elle que la concrétisation du centre public légal de soins psychiatriques est minimaliste (contrairement à ce qui se passe aux Pays-Bas)?

3) Admet-elle que la dénomination donnée de tribunaux de l'application des peines (TAP)est malheureuse  : l'internement ne constitue pas une peine ;

4)Où en est la réinsertion progressive de l'interné dans la société ?.