Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-7006

de Louis Ide (N-VA) du 6 septembre 2012

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, chargée de Beliris et des Institutions culturelles fédérales

Vaccins anti-grippe - Pénurie et contingentement - Appel d'offres

vaccin
maladie infectieuse
marché de fournitures

Chronologie

6/9/2012 Envoi question
7/2/2013 Requalification

Requalifiée en : demande d'explications 5-3076

Question n° 5-7006 du 6 septembre 2012 : (Question posée en néerlandais)

La saison des vaccinations antigrippales approche et, comme chaque année, des pharmaciens se demandent s'ils seront suffisamment approvisionnés en vaccins pour satisfaire tous les patients.

La pénurie de vaccins contre la grippe et le contingentement qui en découle est effectivement un problème récurrent dont les causes sont multiples et parfois obscures. Le résoudre n'est donc pas chose aisée.

Une piste serait que les pouvoirs publics lancent une adjudication ouverte aux différents producteurs de vaccins. Aucun problème n'en résulterait puisque les différents vaccins proposés ont des compositions équivalentes. De plus, les groupes cibles sont bien définis et on pourrait ainsi, en prenant une marge de sécurité, estimer avec une précision raisonnable les quantités nécessaires.

La chaîne grossistes-pharmacies pourrait toujours se charger de la distribution des vaccins, en garantissant la chaîne du froid et en respectant le principe que la pharmacien reste le principal pourvoyeur de médicaments à son patient.

Voici ma question à la ministre : est-elle partisane de ma suggestion d'une adjudication publique pour les vaccins ; si oui, va-t-elle voir comment elle peut être mise en oeuvre ?