Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-6968

de Lieve Maes (N-VA) du 29 aôut 2012

au ministre des Entreprises publiques, de la Politique scientifique et de la Coopération au développement, chargé des Grandes Villes

SNCB - Réseau express régional - Ligne 50A Bruxelles-Denderleeuw - Troisième et quatrième voies

Société nationale des chemins de fer belges
réseau ferroviaire
aéroport
transport de voyageurs

Chronologie

29/8/2012 Envoi question
19/2/2013 Rappel
14/5/2013 Requalification
23/5/2013 Réponse

Requalifiée en : demande d'explications 5-3557

Question n° 5-6968 du 29 aôut 2012 : (Question posée en néerlandais)

Dans le cadre du réseau express régional, deux voies supplémentaires sont actuellement installées sur la ligne 50A, entre Bruxelles et Denderleeuw.

Sur le site internet Railinvest du SPF Mobilité, ce projet est connu sous le numéro 0106. Dans la dernière version de la fiche de projet (datée du 31 décembre 2011), le budget pour ce projet est estimé à 518 692 065 euros. Deux ans auparavant, ce montant était encore de 421 395 000 euros. Une augmentation de près de cent millions n'est pas un changement mineur. J'aimerais dès lors savoir ce qui suit.

1. Quelle est la raison de cette forte augmentation du budget?

2. Pourquoi la date prévue pour la mise en service de la troisième et de la quatrième voies a-t-elle été déplacée de juin 2016 à la fin de 2016?

3. Cela aura-t-il un impact sur l'achèvement et la mise en service du RER dans son ensemble? Si oui, lequel?

4. Des travaux sur la voie principale et à l'arrêt d'Anderlecht (signalés dans le planning) font-ils partie de ce projet ou relèvent-ils d'un autre projet? Si oui, lequel?

Réponse reçue le 23 mai 2013 :

  1. Le Groupe Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) m'informe que l'augmentation du budget entre les fiches de projet pour 2009 et 2011 est principalement due à:

    a. Une augmentation de 30 millions d'euros de l'estimation pour certains travaux d'équipement.

    b. Un glissement d'un montant de 45 millions d'euros entre deux programmes adjacents, à savoir de P211 (connexion nouveaux rails-RER sur les grilles de Bruxelles-Sud, Petite-Île) vers P106, de sorte a réconcilier les besoins financiers du programme avec la portée effective de ces deux programmes. Cela a, par conséquent, aucune incidence sur le budget total pour les deux programmes.

    c. Un coût supplémentaire de 10 millions d'euros pour les travaux de génie civil à Anderlecht.

    d. Un coût supplémentaire de 6 millions d'euros pour les travaux sur le Viaduc de Pede.

    e. Des travaux de sol et de drainage supplémentaires de 13 millions d'euros .

  2. Selon le planning du Groupe SNCB, les travaux à la troisième voie seront prêts en février 2015, et les travaux à la quatrième voie en mai 2015.

    Cela correspond à une mise en service commerciale des nouvelles voies en décembre 2015 (adaptations horaires SNCB).

    L'infrastructure à quatre voies sera disponible en décembre 2016 puisque les deux voies seront assainies à partir de l'automne de 2015 à la fin de 2016.

  3. Il n’y a pas d’impact sur l’ensemble du Réseau Express Régional (RER).

  4. Ces travaux s’inscrivent dans ce projet.